Contre-Regards

par Michel SANTO

Les CCI de Narbonne et Béziers, depuis longtemps déjà auraient du se regrouper!

Capture d’écran 2015-01-22 à 16.00.01  

Il y a des moments dans la vie, comme hier, par exemple, où un article de la presse locale vous procure un grand plaisir intellectuel. Ainsi, hier apprenant à la lecture du Midi Libre que Daniel Galy, le président de la CCI de Béziers était présent « aux voeux » de son homologue de Narbonne, Bernard Ballester, et qu’il était décidé à créer une association commune aux deux CCI, afin de rendre ce territoire plus lisible et plus attractif.

Je connais bien Daniel Galy, et il sait que je lui porte de « l’affection », mais je me dois de rappeler ici, qu’il fit, cependant, campagne, dans les années 2000, contre son prédécesseur à la présidence de la CCI de Béziers au motif justement que le Triangle d’Oc, qui associait entre autres ces deux organismes consulaires, et dont j’étais le Délégué Général, portait préjudice au « Bitterois ». Sitôt élu, il en sortit donc. La Région présidée alors par Georges Frêche en fit tout autant, pour reconsidérer un peu plus tard sa position et définir à nouveau cet ensemble territorial comme stratégique; le même que le Triangle d’Oc,  avec les mêmes arguments et les mêmes mots que ceux que j’avais en son temps utilisé pour le défendre auprès des différents décideurs. La seule nouveauté de G. Frêche fut d’y ajouter un angle, et de le nommer « quadrilatère » régional! Mais pour en revenir à Daniel Galy, lors de notre dernière rencontre, c’était en 2006, je crois, il était venu amicalement à ma discrète et petite cérémonie de départ à la retraite, où je lui tins, devant le Président de la CCI de Narbonne, Léon Pujau, le discours, en substance,  suivant: « si vous ne voulez ni  coopération structurée sous la forme d’un GIE, ni  fusion des deux CCI – l’idéal – vous serez un jour départementalisés ». Je constate qu’il a fallu du temps, un temps précieux, pour qu’enfin, sous la pression de logiques institutionnelles inéluctables, la raison et l’intérêt des CCI de Narbonne et de Béziers prennent enfin le dessus sur leur strict « égoïsme » territorial. La question, à ce jour, est de savoir, s’il n’est pas déjà trop tard. Cela dit, avec les initiatives prises par les deux présidents d’Agglo et les deux maires de Narbonne et de Béziers, le mouvement général va incontestablement dans le bon sens. On comprend donc , qu’a posteriori, je puisse tirer de ces évolutions, dans les mentalités comme dans les faits, un grand plaisir, disons, je me répète, « intellectuel »…

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • Borras

    |

    Bonjour Michel
    Comme tous les jours je lis ton blog avec attention et tu penses bien que ton article sur le rapprochement des CCI de Narbonne et Beziers m a fait sourire.A l époque je travaillais sur celui ce montpeller et de Sete ,j avais cru y arriver ,je crois qu il risque de ce faire d une manière administrative.Mais toujours que de temps de perdu pour des faits évidents
    Amitié
    Gerard

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Eh oui Gérard! que de temps perdu en chicailleries de toutes sortes… Elles apparaissent si dérisoires, à présent! Bien à toi , ami …

      Reply

  • Borras

    |

    Bonjour Michel
    Comme tous les jours je lis ton blog avec attention et tu penses bien que ton article sur le rapprochement des CCI de Narbonne et Beziers m a fait sourire.A l époque je travaillais sur celui ce montpeller et de Sete ,j avais cru y arriver ,je crois qu il risque de ce faire d une manière administrative.Mais toujours que de temps de perdu pour des faits évidents
    Amitié
    Gerard

    Reply

  • Jacques PERRY

    |

    Mais dites moi Michel, pardon de vous importuner encore, je vous sais l’ initiateur du projet (ayant recherché des infos à ce sujet) … mais la création des grandes régions L.R et M.P n’imposera t’elle pas un rassemblement des grandes CCI sur chacun des axes Béziers/ Narbonne/ Port la Nouvelle et vers l’ouest Lézignan et Carcassonne ?

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Si ce rassemblement est judicieux il faut le faire et cesser d’en parler sans explications précises et concises. L’expérience que j’ai pu acquérir dans mes relations de professionnel avec la CCI

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    de Narbonne m’ont appris que tout est piloté par la Région LR de Montpellier . Alors pourquoi pas une seule CCI pour toute la Région LR ??

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      C’est ce qui est déjà fait en grande partie pour des fonctions comme l’export, une partie de leur gestion administrative… Cela dit, vous avez raison de souligner qu’il ne faut pas surestimer leur importance. Elles n’ont plus aucun pouvoir ou presque, les agglos ont tout récupéré. Bref, pour nos deux CCI de Narbonne et Béziers, je crains qu’il ne soit trop tard pour envisager une fusion… Comme je le précise dans mon billet!

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

A La Nautique, les windsurfeurs cherchent une planche de salut !

A La Nautique, les windsurfeurs cherchent une planche de salut !

      Un article somme toute bien amusant dans l’Indépendant de ce jour ! Hier matin, aux aurores, la police municipale évacuait une dizaine de camping-cars stationnés su[Lire la suite]
Alzonne ! Dans ce petit village de l'Aude, un "fait divers" bouleversant…

Alzonne ! Dans ce petit village de l'Aude, un "fait divers" bouleversant…

      Alzonne ! Dans ce petit, paisible et discret village du département de l’Aude, une mère de famille nombreuse (35 ans !) a été homicidé. Son conjoint, présumé innoce[Lire la suite]
Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]