Contre-Regards

par Michel SANTO

Les cimetières « politiques », notamment, sont remplis de gens compétents et irremplaçables…

     
 

En vacances, et soucieux de bonnes lectures, on aura remarqué mon retrait (relatif, cependant !) du débat politique, très singulier (je n’insiste pas !) de ces deux mois d’été où le quidam à peu près sain d’esprit s’intéresse plus à la météo du lendemain qu’aux lourds débats quasi quotidiens de l’Assemblée Nationale. Silence que je brise en partie aujourd’hui, juste avant l’apéro habituel, en m’accordant le temps de cette petite « carte postale ». Un « petit coup de gueule », disons, plus sincèrement, une très  légère démangeaison ressentie hier soir dans le très bref intervalle de temps séparant ma dernière gorgée de vin rosé (frais !) de ma première cuillerée d’une délicieuse glace à la crème brûlée dégustée à la terrasse d’à côté. Autant dire quelques minutes à peine ! Cela pour rester dans l’humeur du moment qu’apaisait alors une bienfaisante et douce brise marine. Donc, à mon voisin de droite, au sens topographique du terme, mais qui était peut-être de « gauche », et qui me « gonflait » avec ses récriminations contre « cette majorité de députés macronistes incompétents » tombant comme cheveux dans mon assiette de tomates mozarella, je rétorquais, paraphrasant Clemenceau, que les cimetières étaient bourrés de gens compétents ; et qu’ils avaient tous été remplacés ! que lui même le serait un jour, voire demain. Bref que tous les compétents d’hier étaient des morts en sursis et que ceux d’aujourd’hui le seraient aussi un jour prochain. Radical fut l’effet sur mon homme qui, de dépit, ou de chagrin, je ne sais, s’est envoyé ce qui dans le jargon du coin est communément appelé un « jaune ». En réalité, il en était à son « troisième » verre et la série promettait d’être longue. L’observant, il me faisait alors penser à tous ceux qui s’ennivrent ainsi de slogans et phrases toutes faites pour être à l’infini reproduites sur la « toile ».  Et sans doute le reverrai-je ce soir avalant  des cacahuètes au rythme lent d’une nuit qui inexorablement emporte même le cri des hirondelles ! (Les martinets sont déjà repartis !)

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Polo

    |

    Michel Santo
    Vous avez raison mais les incompétents aussi meurent.

    Reply

  • Baleine_rieuse

    |

    Est ce vos anciennes fonctions au Ministère de l’industrie qui vous rendent muet sur le scandale AREVA MALVESI qui pollue depuis 50 ans la nature, l’agriculture et l’air des narbonnais?
    Ou est ce vos accointances avec le député en place dont vous vous faites le chantre?
    J’ai parcouru avec attention ce blog et rien de rien sur les nombreux incidents liés à Comurhex, rien de rien au sujet des sous traitants ou riverains en colère ou morts, rien de rien sur les liens étroits entre politiciens narbonnais de tous bords et multinational uranifère…enfin rien de rien sur TDN qui va tous nous enfumer et nous contaminer…bref votre liberté de parole s’arrête-t- elle au pont de la SNCF Quai d’Alsace?

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    C’est vrai Michel les incompétents meurent aussi mais hélas trop tard . Il est tout aussi vrai que votre passion pour la politique vous fait occulter ,peut-être involontairement l’économie . A votre décharge bien sur cette carrière de fonctionnaire qui vous a tenu très loin du monde de la production . N’êtes vous pas un peu choqué de voir en première page de l’Indépendant deux Vice Présidents de l’Agglo faire la promotion d’un commerce d’Asticots et d’Escavennes ? Ces deux mêmes personnalités ,qui n’ont pas connu le monde du travail, sont franchement hostile à un projet industriel susceptible de créer 500 emplois , Un concours truqué qui pénalise des entreprises, un usurpateur, un faussaire récompensé par des incompétents qui n’auraient jamais du naitre et que l’on puisse mieux respiere dans notre ville. Voulez-vous que je sois plus précis ?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vous savez Alphonse ! j’ai fait le choix d’exercer au ministère de l’Industrie et d’en diriger une division dite technique pour justement être au plus près du monde de l’entreprise, en particulier, et de l’économie, en général. À l’occasion je pourrais vous parler aussi d’une mission de restructuration d’un important site industriel dans le Tarn, qui m’a amené à créer et à diriger une société d’économie mixte de production… Cela précisé pour nuancer votre propos sur le statut de fonctionnaire lié à mes activités professionnelles quand j’étais en activité. Précision que je n’invoque pas dans l’idée, absurde, d’établir une sorte d’équivalence avec le statut et les responsabilités d’un chef d’entreprise…

      Reply

      • baleine_rieuse

        |

        On aimerait vous entendre sur le projet TDN, l’incinérateur de boues radioactives à Malvesi…et les contaminations de l’air, de la terre et de l’eau du Narbonnais….et tous les salariés de la Comurhex morts ou en maladie à cause de cancers…et les bassins qui se sont rompus et on laissé filer des milliers de mètres cubes de boues contaminées dans l’environnement…
        Je vous propose cette émission très intéressante sur France Culture qui éclairera votre lanterne entre deux gorgés de vin rosé (frais)

        https://www.franceculture.fr/emissions/terre-terre/la-raffinerie-duranium-comurhex-de-malvesi

        Reply

        • Michel Santo

          Michel Santo

          |

          Je connais cette émission Baleine râleuse ! Et elle ne me renseigne pas plus que je ne le suis déjà sur cette usine. J’observe aussi que la parole n’est donnée qu’à l’accusation, et aux militants de « sortir du nucléaire ». Ce qui n’est vraiment pas faire preuve de « transparence » sur une question aussi complexe et sensible…

          Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

          Dans son blog, Bernard Lecomte écrit ceci : « En démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir [Lire la suite]
Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

    Pour restaurer la confiance dans le fonctionnement de notre démocratie, le Parlement a adopté deux lois fondées sur des dispositions simples et exigeantes. Un ensemble qui avant,[Lire la suite]
Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

      les Facéties du célèbre Florentin , posées  sur mon bureau, dans lesquelles je plonge  de temps en temps ( chez Anatolia 1994 ). Une satire violente qui démasque l’hypo[Lire la suite]