Contre-Regards

par Michel SANTO

Les généralistes sont des spécialistes!

 

 

Depuis 2004, les généralistes ont un diplôme de spécialité. Ce sont donc des spécialistes et, comme tels, ils ont droit aux mêmes honoraires que les autres spécialistes. Spécialistes qui, cela va de soi  pour les généralistes mais assurément pas pour les spécialistes, ont les mêmes honoraires que les autres généralistes. Bref ! entre nos généralistes spécialisés en médecine générale et nos spécialistes spécialisés dans une discipline médicale nous sommes priés de ne plus faire de distinguo. Et d’aller consulter le psychiatre du coin de la rue pour stopper une diarrhée chronique et le toubib du quartier pour éradiquer des convulsions névrotiques. On sait que le français est fier de sa langue, qui, soit dit en passant, n’est même plus parlée dans son hexagone, et qu’il tient celle des autres pour barbare. Une fierté qui tenait à la précision et à la subtilité de notre idiome national devenu depuis, hélas, dans des métiers où la vie d’autrui dépend pourtant de l’exactitude de leur vocabulaire, un affreux baragouin. Un de ces jargons pédantesques universellement répandus sur notre planète, et qui, comme le berlingot de Carpentras, est devenu depuis une de nos spécialités..

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]