Contre-Regards

par Michel SANTO

Les lumières sont éteintes.

nullCe matin, à Culture-Matin, l’invité était Daniel Cohen, économiste et professeur à l’E.N.S. Que retenir que nous ne sachions déjà ? Que les traders étaient des trompes-l’œil qui ne servaient qu’à focaliser la colère des peuples, des boucs émissaires comme l’histoire en produit régulièrement avec le sang en moins, du moins pour l’instant. Que de toute façon Obama ne voulait pas entendre parler de bonus et de plafonnement et que même Ségolène Royal n’y pouvait rien, ce qui est peut dire. Que les économistes ne pouvaient ni tout expliquer ni tout prévoir, sauf à postériori, et encore ! Que le monde, comme celui déjà pensé par les Anciens et oublié par les Modernes, était clos dans un univers informationnel infini. Que l’histoire et la nature était soumis comme l’ensemble du vivant à l’inattendu, l’imprévisible, l’aléatoire. Et que l’avenir des générations futures enfin ne peut plus dépendre de la seule quantité des biens et des services produits et possédés. Tout cela nous le savions déjà, mais combien de temps encore faudra-t-il pour que tombent tous les masques idéologiques que les medias et les politiques nous présentent quotidiennement pour nous divertir par le rire ou les larmes?

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]