Contre-Regards

par Michel SANTO

Les mots ne sont pas neutres.

J’attendais avec impatience la réaction des élus socialistes de la majorité régionale conduite par G. Frèche après sa dernière sortie sur le trop grand nombre de blacks dans l’équipe de France. C’est fait ! Ils se sont rassemblés samedi autour de leur chef, comme un seul homme, et nous font savoir, sans trembler de honte, ceci : « Le rapport des faits supposés, extrêmement parcellaire, ne correspond pas aux termes effectivement employés… Nous dénonçons avec fermeté cette instrumentalisation politique ».  Ça ne vous rappelle rien ? L’argumentation et les termes de ce communiqué semblent en effet tout droit sortis des archives du F.N. Il ne se serait donc rien passé. Ou plutôt si ! G. Frèche est une victime des médias. Rideau ! D’autres, se croyant plus subtils nous assurent que : «  Ces déclarations viennent ternir le bilan de bâtisseur de Georges Frêche ». Imaginez le tollé que provoquerait le quidam qui viendrait nous expliquer que Mussolini, oui, bon… ! Mais il a construit des autoroutes… La contamination s’étend. Les mots et les images ne sont pas neutres.Qui mettra en quarantaine tout ce beau monde pour en extirper cette gangrène ? Ce matin, Olivier Duhamel  propose une solution. Chirurgicale. "Couper la tête" de G.F…  

 

 

 

 

 

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]