Contre-Regards

par Michel SANTO

Les tueurs sont toujours « sympas »!

un-si-fragile-vernis-d-humanite---banalite-du-mal,-banalite-du-bien-1177292-250-400

C’était le mois dernier! Quatre militaires tués dans une fusillade, dans le Tennessee. Le tireur a d’abord visé un centre de recrutement de l’armée américaine, puis s’est attaqué à une base militaire un peu plus loin, avant d’être abattu par la police.Une ancienne camarade d’école a assuré que le jeune homme, discret, était apprécié de ses pairs : «Il était sympa, drôle, gentil », s’est ainsi rappelé Kagan Warner, citée par le journal local Chattanooga Times Free Press. « Je n’aurais jamais pensé qu’il puisse faire ça.» Toujours sympas les tueurs, en effet. Malheureux ou victimes. Toujours les mêmes mots. Aujourd’hui et demain encore. La banalité du mal, qui toujours se cache. Sous un beau visage, de bonnes manières, de « justes » causes… Quand il se montre et s’exhibe, souvent nous détournons le regard. L’humanité, pour ne pas dire la civilisation, est un bien fragile vernis. Une banalité, je le sais…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ça chauffe pour César ! Le préfet vient de le démissionner.

Ça chauffe pour César ! Le préfet vient de le démissionner.

      Bon, elle vient de tomber ! Quoi donc ? Ben la "hâche" administrative de monsieur le Préfet. La victime ? Jean Paul César, l'adjoint de Didier Mouly, maire de Narbo[Lire la suite]
Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Areva Narbonne : dépollution du site ! Le contexte, les oppositions, le calendrier…

Il y a 58 ans, naissait l’usine de Malvési: un maillon essentiel de la filière nucléaire française. 25% de l'uranium mondial passe en effet par Narbonne pour y être enrichi et vendu au[Lire la suite]
Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Manifestation "vigneronne" à Narbonne : Une belle campagne de "com" !

Hier après-midi, la place de l’hôtel de ville de Narbonne était noire de monde. Celui de la viticulture languedocienne et audoise, principalement. Plus précisément celle représentée par le syndicat d[Lire la suite]