Contre-Regards

par Michel SANTO

L’immonde « com » du maire de Béziers. | Contre-Regard.com

De centre à centre, la Ville de Béziers est à 28,5 km de Narbonne : 34 minutes en voiture me suffisent pour rejoindre la rue de la République de ma voisine biterroise. Sur des panneaux d’informations municipales on peut y voir depuis hier ces affiches qui font honte à sa devise et son histoire. Des affiches qui, avec un migrant de couleur, capuchonné, entouré d’autres, « barbus », au premier plan, font masse au pied de la cathédrale Saint Nazaire. La guerre de civilisation, de religion et le grand remplacement figurés en une seule image. Une guerre portée et imposée par un « Etat collabo » au « coeur » même de la cité, en son  centre ¹, comme la légende le souligne en jaune. Le jaune ² de la trahison, de l’exclusion, de la stigmatisation… Et ces points de suspension : un non-dit plein de sens : insécurité, islamisme, terrorisme etc… Bref ! Une « com » immonde et putassière qui devrait amener tous les élus qui fréquentent encore ce maire, je pense à celui de Narbonne en particulier, à lui tourner résolument et définitivement le dos, au risque de se voir éclabousser, eux aussi, par ses abjects pavés idéologiques…

Lire aussi l’éditorial de Bruno Modica sur le site « Les Clionautes« en cliquant sur (ici)


  menard-migrants  

¹ Laure Bardiès y voit trois options non exclusives : l’option « sociale » : l’affiche s’adresse plus particulièrement à la population du centre-ville de Béziers ; l’option « symbolique » : au centre des villes ou des villages, il y a, pour aller vite, l’église et la mairie ; l’option « militaire » : Béziers est en état de siège et l’ennemi est sur le point de pénétrer au coeur de la citadelle.

² Saint Louis obligea les juifs, considérés depuis les croisades comme les alliés des musulmans, à porter une rouelle de couleur jaune, en signe d’infamie. Les nazis suivirent…


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas à lire aussi les billets proposés ci-dessous !

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Joel Raimondi

    |

    Abject, Ignoble, ignominieux, immonde, infame, inqualifiable, honteux, sordide …. les mots manquent pour disqualifier cette campagne innommable qui vise à faire le buz … Alors se taire pour ne pas en rajouter …

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Trois notes d'humeur sur la "vie" narbonnaise – et d'ailleurs !

Trois notes d'humeur sur la "vie" narbonnaise – et d'ailleurs !

Rue du Pont des Marchands. Samedi matin, entre Halles et rue du Pont des Marchand. Le ciel est encore gris de hauts nuages. Un léger vent marin les pousse vers l'intérieur des terres. Au-dessus de [Lire la suite]
Jeux de "dames", à Narbonne, pour les prochaines municipales ?!

Jeux de "dames", à Narbonne, pour les prochaines municipales ?!

Les joueurs d'échec. Le Caravage. Dans le microcosme narbonnais, si les pièces principales du jeu politique des prochaines municipales sont en place, les conditions de son exercice ont profondément[Lire la suite]
Gazer ! Le mot et la chose, en jaune...

Gazer ! Le mot et la chose, en jaune...

Lundi matin aux Halles de Narbonne ! Accoudé à un bar, un de mes amis en compagnie de deux autres personnes. Très rapidement la conversation vire au Gilets Jaunes. Je reprends l'une d'entre el[Lire la suite]
Comment mieux lutter contre l'habitat indigne, dans la Narbonnaise… et ailleurs !

Comment mieux lutter contre l'habitat indigne, dans la Narbonnaise… et ailleurs !

J'ai reçu dans ma boîte de réception électronique ces photos. Ce sont celles d'un "appartement" de 13m2 avec une mezzanine… mais seulement accessible à genoux. Son loyer : 280€ ! L'installation élect[Lire la suite]
Le congrès des Gilets Jaunes des Pyrénées Orientales a tourné au vinaigre ...

Le congrès des Gilets Jaunes des Pyrénées Orientales a tourné au vinaigre ...

Plus de 500 sympathisants du mouvement des Gilets jaunes se sont rassemblés au centre culturel de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales. Un centre culturel (!) mis à [Lire la suite]
Médias, pourquoi tant de haine et de défiance !

Médias, pourquoi tant de haine et de défiance !

   Eugénie Bastié, comme de nombreux autres journalistes, s'interroge dans le Figaro du jour : "Médias, pourquoi tant de haine ?". Une haine allant jusqu'à l'agression physique dans les[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :