Contre-Regards

par Michel SANTO

L’immonde « com » du maire de Béziers. | Contre-Regard.com

De centre à centre, la Ville de Béziers est à 28,5 km de Narbonne : 34 minutes en voiture me suffisent pour rejoindre la rue de la République de ma voisine biterroise. Sur des panneaux d’informations municipales on peut y voir depuis hier ces affiches qui font honte à sa devise et son histoire. Des affiches qui, avec un migrant de couleur, capuchonné, entouré d’autres, « barbus », au premier plan, font masse au pied de la cathédrale Saint Nazaire. La guerre de civilisation, de religion et le grand remplacement figurés en une seule image. Une guerre portée et imposée par un « Etat collabo » au « coeur » même de la cité, en son  centre ¹, comme la légende le souligne en jaune. Le jaune ² de la trahison, de l’exclusion, de la stigmatisation… Et ces points de suspension : un non-dit plein de sens : insécurité, islamisme, terrorisme etc… Bref ! Une « com » immonde et putassière qui devrait amener tous les élus qui fréquentent encore ce maire, je pense à celui de Narbonne en particulier, à lui tourner résolument et définitivement le dos, au risque de se voir éclabousser, eux aussi, par ses abjects pavés idéologiques…

Lire aussi l’éditorial de Bruno Modica sur le site « Les Clionautes« en cliquant sur (ici)


  menard-migrants  

¹ Laure Bardiès y voit trois options non exclusives : l’option « sociale » : l’affiche s’adresse plus particulièrement à la population du centre-ville de Béziers ; l’option « symbolique » : au centre des villes ou des villages, il y a, pour aller vite, l’église et la mairie ; l’option « militaire » : Béziers est en état de siège et l’ennemi est sur le point de pénétrer au coeur de la citadelle.

² Saint Louis obligea les juifs, considérés depuis les croisades comme les alliés des musulmans, à porter une rouelle de couleur jaune, en signe d’infamie. Les nazis suivirent…


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas à lire aussi les billets proposés ci-dessous !

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Joel Raimondi

    |

    Abject, Ignoble, ignominieux, immonde, infame, inqualifiable, honteux, sordide …. les mots manquent pour disqualifier cette campagne innommable qui vise à faire le buz … Alors se taire pour ne pas en rajouter …

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]
Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

  Alain Perea, élu député, libère donc ses mandats de maire de Villedaigne et de Vice-Président du Grand Narbonne. Question ! quelle sera la proposition que présentera Jacques Bascou au [Lire la suite]
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

        Madame Delga ne rate pas une occasion, lors de ses déplacements en région, pour affirmer avec autorité que son "bureau, c'est le terrain" (1). Une expression [Lire la suite]