Contre-Regards

par Michel SANTO

Ma fête de la musique au domaine du Griffon !

Demeure_DDG.jpg

Hier, je n’ai pas fêté la musique ! C’est le silence que je suis allé chercher. Pas très loin, à Boutenac  , au  » Domaine du Griffon « , une belle demeure vigneronne du 19 ème siècle tenue par Michel et Christophe, qui y ont aménagé cinq splendides chambres. Calme et beauté du lieu ; gentillesse et intelligence de nos hôtes; excellence de la table et des vins; et , hasard merveilleux, des convives charmants et agréables. Tout était réuni pour une belle fête de l’esprit et des palais; de la musique aussi, comme dans ce grand salon aux murs « chauds  » où nous fut présenté un vin gris, tout simplement exceptionnel, du domaine de Fontsainte. Mozart et son concerto n° 23 en rehaussait ses arômes délicats pour nous faire tomber dans une douce et bienheureuse rêverie… Le bonheur ne se décrit pas, me disais je !  Tard dans la soirée , loin, si loin de la foule et du bruit, le mien avait, en cette nuit ailleurs grégaire, les couleurs, l’âme et la beauté d’une ancienne demeure où vibre encore une certaine idée de la vie. De la vie, comme éveil des sens à l’infinie bonté des êtres et des choses…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]
Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Tous les soirs d'été (ou presque), c'est apéritif (pas toujours) au Café de la Paix. Toujours à la même place, à sa terrasse (en réalité un trottoir) le dos au mur, qui offre une "vue" à 180[Lire la suite]
Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

      Il y a des coïncidences de calendriers particulièrement funestes. Tenez ! dans ma petite ville de Narbonne, par exemple. Tout entière mobilisée pour faire d’août un moi[Lire la suite]