Contre-Regards

par Michel SANTO

Merveilleuse Occitanie présidée par Carole Delga dans un état de quasi lévitation !


Pour ne pas lui causer d’ennuis, je la nomme ici Mary Poppins. Je sais qu’elle ne m’en voudra pas. Elle préside, réellement, un petit club sportif dans un discret patelin audois. Ses membres n’encombrent guère des vestiaires, qui d’ailleurs n’existent pas. Inutiles ! On chausse ses baskets à la maison. On  va bien à la messe avec, non ? Et puis un jour se pointe le facteur avec dans sa main tendue comme une fourche, une missive de madame Delga. Un évènement épistolaire historique pour le préposé de la Poste ; et Mary Poppins qui, éberluée, se voit  reprocher par l’occitanienne présidente de ne pas avoir, auprès d’elle, selon la formule consacrée, « sollicité l’octroi d’une subvention ». Un peu comme si mon percepteur m’engueulait pour ne pas lui avoir gentiment demandé le remboursement de ses prélèvements… En Occitanie, on ne demande pas de subventions, c’est Carole qui vous demande d’en demander… Elle est pas belle la vie ! Ce qui fut aussitôt fait… et Marie d’encaisser 400€, pour acheter des chaussettes et des baballes. Avec une nouvelle et gentille lettre d’accompagnement et de félicitations en prime. Suivie, deux jours plus tard, de celle d’un vice-président, tout aussi onctueuse ; puis de la même main sans doute une autre signée du président d’une commission (pas des sports) ; celle d’un conseiller régional de la majorité, ensuite… Le facteur affolé trouvant cette rafale louche a fait un signalement à sa hiérarchie. Marie, elle, en attend d’autres.

Ah! ce matin aussi, lisant le « Canard » de mon ami Stéphane, j’apprends que Carole, était « transportée » par Hyperloop Transportation Technologie qui veut, paraît-il, développer son concept de « capsules » lévitant à la vitesse du son dans un tube grâce à « l’effet Maglev». Elle ne veut toutefois pas en dévoiler le coût, au motif « qu’un rêve, ça n’a pas de prix ; ça ne se calcule pas » ! Merveilleuse Occitanie présidée par une Carole Delga dans un état de quasi lévitation !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Anna

    |

    L’hyperloop en question me rappelle fortement l’aérotrain de l’ingénieur Bertin dont on voit encore la piste d’essai du côté d’Orléans quand on prend le train qui serpente agréablement de Paris à Toulouse à travers le Massif Central. Encore une grande invention tombée au champ d’honneur !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !"       Lire aussi : l'étrange destin de l'Aspirateur en cliquant sur (ici) [Lire la suite]
Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

        J’écoute le troisième entretien accordé par Claude Lanzmann à Laure Adler (À voix nues), diffusé sur France le 28/12/2005. Tout à la fin il évoque sa découver[Lire la suite]
RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

      Que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla, dont la démission a été  acceptée et confirmée, par son Conseil d’Administration, le 24 avril . Ma[Lire la suite]
Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

    Hier, sur le coup des 17 heures, la plage était déserte (presque : quelques grands-mères retraitées et leurs petits-enfants l’occupaient) et le sable encore très chaud ; le vent pl[Lire la suite]
L'Aude et la Narbonnaise championnes de France de la fraude au rosé !?

L'Aude et la Narbonnaise championnes de France de la fraude au rosé !?

          Les gros importateurs français de vins étrangers ont été contrôlés par les agents de la Répression des fraudes. Résultat : « Nous avons constaté des[Lire la suite]
Ces petits trains de centre-ville qui "cassent" l'image de leurs coeurs…

Ces petits trains de centre-ville qui "cassent" l'image de leurs coeurs…

J’ai toujours trouvé ridicules et grotesques ces petits trains pneumatiques se déplaçant mollement dans les coeurs de villes présentant quelques curiosités historiques ou architecturales. Ridicules p[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :