Contre-Regards

par Michel SANTO

Montpellier et Perpignan, les surdouées de l’absentéisme de leurs agents municipaux.

Montpellier et Perpignan, les surdouées de l'absentéisme de leurs agents municipaux.

Montpellier et Perpignan brillent au firmament de l'absentéisme national dans les collectivités territoriales : 40 jours par agent pour la première, 30 pour la seconde ! À cela s'ajoute une durée hebdomadaire du travail très inférieure à la durée légale de 35 heures. Dans une Région où le revenu fiscal par habitant est un des plus faibles de France et le taux de chômage atteint des sommets , comment ne pas être révolté , que l'on soit de gauche, de droite ou du centre , par cet alarmant et scandaleux constat ? Imagine-t-on ce qui peut se passer dans la tête d'un ouvrier du bâtiment résidant dans le quartier de La Paillade à la lecture de ces chiffres. Il est des inégalités , dans cette région et ce pays, que personne ne veut voir ; Inégalités de statut, de conditions et de durée de travail, de rémunération . Et que l'on ne me dise pas qu'il appartiendrait à l'État d'en assumer seul la résolution. En l'espèce , les maires et les présidents d'agglomération de Perpignan et de Montpellier sont les patrons et disposent des moyens de faire respecter la loi et leurs obligations à leurs fonctionnaires. C'est de volonté politique qu'il suffirait! ! Pas très rentable d'un point de vue électoral, j'en conviens . Le courage et l'honneur seraient-ils donc à ce point disqualifiés dans la gestion des personnels de nos collectivités ?…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]
Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Tous les soirs d'été (ou presque), c'est apéritif (pas toujours) au Café de la Paix. Toujours à la même place, à sa terrasse (en réalité un trottoir) le dos au mur, qui offre une "vue" à 180[Lire la suite]
Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

      Il y a des coïncidences de calendriers particulièrement funestes. Tenez ! dans ma petite ville de Narbonne, par exemple. Tout entière mobilisée pour faire d’août un moi[Lire la suite]