Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne ! bien comprendre avant d’agir !

      Unknown-copie-17.jpeg

 

Je lis dans la presse locale ce qui est rapporté des propositions et analyses des différents candidats aux prochaines élections municipales – qui seront aussi , j’insiste ici , à défaut que les premiers intéressés le fassent  , dans le même temps , des élections pour désigner les représentants de Narbonne au conseil de l’agglomération du Grand Narbonne –  et ne cesse d’être surpris par la légèreté avec laquelle sont avancées certaines d’entre elles qui, manifestement, témoignent d’une profonde méconnaissance des réalités institutionnelles et économiques de notre territoire .

Ainsi  lisais je, il y a peu, cette affirmation d’un candidat de la « société civile » au fauteuil de maire de Narbonne selon qui cette commune disposerait de réserves foncières importantes qu’il conviendrait d’aménager en zones d’activités . Avant que le candidat en question ( par charité laïque on taira son nom ) , ou d’autres, se perde à suivre cette fausse piste, je tiens à lui rappeler que toutes les études menées depuis longtemps déjà,  montrent, au contraire, que son territoire, comme celui du  » Narbonnais  » principalement sur sa partie littorale – au sens large du terme – est fortement contraint : loi littoral, zones protégées,  sensibles, inondables etc… ; et qu’il faudrait aller bien au delà du Grand Narbonne pour envisager le futur de zones d’activités à la hauteur des prétentions de cette intercommunalité, seule compétente en la matière – je le rappelle encore une fois aux esprits oublieux ou mal informés. Il ne faut pas  craindre en effet de le dire : l’avenir économique de Narbonne et du Grand Narbonne, ne serait-ce que pour cette première raison , passe par la coopération avec le Lézignanais dont la commune principale dispose de très importantes réserves foncières, parfaitement bien reliées à l’autoroute Toulouse-Bordeaux. Ce qui, je me permets de le suggérer aux futurs responsables des deux intercommunalités concernées , devrait les amener, à terme, à fusionner leurs « Schéma de Cohérence Territoriale » – et leurs deux Pays – , pour mieux anticiper, programmer et promouvoir des évolutions nécessaires à leur développement commun … J’ajoute que cette « trajectoire » d’aménagements inscrite dans la géographie physique et urbaine telle qu’elle s’est constituée depuis plus d’une trentaine d’années, devrait aussi les conduire à ne plus regarder l’avenir de leurs territoires respectifs dans la seule direction du  » bloc  »  Montpellier-Nîmes – seul l’accrochage au Biterrois, sur cet axe, est d’un intérêt stratégique pour Narbonne et sa région – ; et ce d’autant que si gare TGV il doit y avoir un jour, elle se fera elle aussi dans le sens Toulouse-Bordeaux . Il faut donc que nos décideurs se convainquent une bonne pour toutes que Montpellier ne « percolera » jamais au delà de l’embouchure du fleuve Aude : sa masse critique, en termes de population comme d’activités, est bien trop faible, et sa dynamique est orientée à l’est, vers Marseille … Tout cela, bien trop rapidement exposé – mon intention n’est pas de donner ici un cours d’aménagement territorial – pour , sinon contribuer au débat des municipales dans lequel je n’ai aucun intérêt à défendre, à tout le moins permettre à certains prétendants de ne pas dire ou avancer trop de bêtises … Et voir grand, si possible . À l’occasion, je reviendrai sur ces sujets !

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Patrick Benassis

    |

    Eh oui Michel, toute velléité de candidature aux municipales ( à commencer par une commune moyenne) devrait être assortie d’une formation de base sur l’environnement territorial…  Voilà un
    job de consultant à lancer pour compléter ses occupations de retraité!

    Reply

  • Michel Santo

    |

    J’ai le sentiment, étrange, Patrick, qu’avec ce genre d’intervention ponctuelle, de le faire un peu ce métier là … et d’après les échos que je reçois, il me semble être entendu…Bien à toi !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]
L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

L’ardoise laissée par Sapin à Macron : 10 milliards à rembourser aux entreprises...

      Monsieur Piketty se répand dans tous les médias pour dire à quel point la réforme de l'assiette de l'ISF est une "faute historique", quand le sieur Sapin exige, lui, qu[Lire la suite]
Stade, Salle multimodale, MuReNa, Parc des Expos etc. Quelle coordination dans ces programmes ?

Stade, Salle multimodale, MuReNa, Parc des Expos etc. Quelle coordination dans ces programmes ?

    Vendredi, le RCNM reçoit Angoulême. L'occasion (indirecte) de revenir sur les moeurs et pratiques institutionnelles de la "classe" politique locale.  Mais avant d'en venir aux co[Lire la suite]