Contre-Regards

par Michel SANTO

Narbonne! Pour ce mémorable « huis clos » municipal, merci Didier !

Amis du Parc. Contre-Regard.19


Ils étaient huit à assister au dernier conseil municipal. Pas sept ! Ni mercenaires, ni cavaliers de l’Apocalypse ! Huit paisibles membres de l’Association des Amis du Parc accompagnés de leur tout aussi pacifique Présidente. Leur idée était de rappeler visuellement à Didier Mouly, le maire, par de petits panneaux timidement brandis  et le port de maillots à manches courtes à l’effigie de leur mouvement, leur demande moulte fois exprimée  d’une réunion publique sur son projet de salle multimodale sur l’emprise du Parc des Sports et de l’Amitié.

Cette salle, ils n’en contestent pas le principe – ils considèrent que cela regarde plutôt les politiques – , mais le choix fait de son site d’implantation. Ce parc est en effet devenu au fil du temps un véritable poumon vert qui, à l’échelle de Narbonne, ressemble à ce que l’on peut trouver dans certaines grandes villes, je pense notamment au Parc de Vincennes, à Paris. L’amputer par cet investissement massif leur est, comme à plus de 2000 signataires de leur pétition, insupportable. Un point de vue que je partage aussi ! Alors je ne sais si c’est la peur d’être pris en otage, séquestré et dépouillé de sa chemise et du reste, comme le furent de célèbres cadres d’Air France, toujours est-il que la police municipale fut appelée en renfort pour « virer » nos gentils opposants, avec au passage et dans le lot, les honorables correspondants de la presse écrite locale. Double faute : envers la liberté d’assister aux débats publics municipaux et celle de la presse ! Et double faute entachée, si je puis dire, du ridicule de la réouverture au public de cette séance du conseil municipal  quelques instants après que tous les vilains petits perturbateurs du conseil eurent quittés, forcés, le Château.

Un mémorable moment de la vie narbonnaise qui nous a valu, le soir même et le lendemain matin, dans le quotidien de référence local, un compte-rendu amusant  de cette courte réunion publique du conseil municipal avant que le signataire de l’article ne soit prié d’aller chausser ses pantoufles, chez lui, au chaud. Ça change de l’habituel, et souvent, pour ne pas dire toujours, assommant papier consacré à  ce genre de délibérations

Comme l’aurait dit Valérie, pour ces instants, merci Didier !

Illustration: Photo Ph Leblanc dans l’Indépendant (voir aussi l’article de L.Rouquette (ici)

 
 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (10)

  • Laurent Rouquette

    |

    Ah, cher Michel ! Pour le coup, n’était-ce toi qui, ce soir-là, restais glissé dans tes pantoufles, bien au chaud, tandis que « l’honorable correspondant » allait faire un métier dont tu te sers abondamment pour tes chroniques ? Mais pourquoi donc faut-il que tu adoptes ce ton condescendant vis-à-vis de ceux qui se lèvent tôt et se couchent tard pour faire vivre la démocratie ? Oh, certes bien imparfaitement, je te le concède ! Avec l’impératif d’essayer d’être impartial (eh oui, je lis aussi tes commentaires sur Facebook), et d’éviter d’être assommant, même lorsque les débats le sont. Parfois, -pas tout le temps soyons honnête – il m’arrive de me demander en lisant tes posts sur la vie Narbonnaise, comment tu ferais si nous n’étions pas là, nous, les tâcherons de l’info locale. Qui sait même si tu aurais aujourd’hui un « dessin de la semaine » qui ressemble tellement à celui que nous avons commencé de publier il y a un an, bien avant que tu en aies l’idée … Alors un petit peu de respect s’il te plaît pour ceux qui te fournissent l’essentiel de ta matière première. Accepte-nous comme nous sommes, c’est à dire comme toi, comme tous : des humains avec leurs forces et leurs faiblesses. Merci !

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Tu as raison Laurent ! Sur un point cependant : je cite toujours P. Leblanc et je référence les articles de l’Indépendant.

      Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ah! Il n’y a rien de condescendant dans ce billet, Laurent, j’ai choisi un ton teinté d’humour, voilà tout… mais bon.

      Reply

    • Cuvillon

      |

      Peut-être qu’il vous suffirait « d’élever » le débat monsieur Roquette pour ne pas parler de condescendance…
      Car plutôt que de réagir sur la forme il s’agit de penser la gestion Narbonne et de voir l’irrespect de notre maire tant envers le droit qu’envers ses administrés…

      Reply

  • Laurent Rouquette

    |

    Et la prochaine fois, pense à demander à Philippe Leblanc l’autorisation d’utiliser sa photo, au passage. Simple question de courtoisie.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je t’ai répondu plus haut ! Et reconnais humblement que sans ton travail et celui de tes équipes, indépendamment de votre rôle irremplaçable dans le débat public et démocratique, le plus important, il me manquerait beaucoup de quoi écrire, sous un autre angle, et pas toujours réussi, je dois en convenir – j’ai moi aussi des faiblesses et ne suis pas un professionnel de la chose – mes billets. Si, sur ce dernier, je t’ai froissé, et à l’évidence c’est le cas, c’est de manière tout à fait involontaire, comme je le précise plus haut…

      Reply

  • Aimé COUQUET

    |

    Je vois que Robert Ménard fait des émules à Narbonne. Ce n’est pas une bonne nouvelle ! Cela me gâche la victoire de l’ASB rugby dans le derby Béziers-Narbonne !!!

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Grrr! Grrr! Bien à vous Aimé ; et bonne année !

      Reply

  • Serge CONTARD NARBONNE

    |

    Encore un problème d’ego sur la forme. Sur le fond, aucun avis. Alors que ce huis clos pose un problème et conduira sans doute à une annulation de la délibération.

    Reply

  • La Mue

    |

    Faire procéder à l’évacuation du public par la police municipale est un grand classique en cas d’opposition visible ou dossier trop gênant.
    Suivre les délibérations.
    J’ai toujours été très étonnée qu’il n’y ait pas plus d’infos sur ce parc.
    Seules possiblités : médiatiser et informer toujours et toujours !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]
Contrats aidés dans l'Aude ! le Conseil Départemental s'engage dans une vaine polémique…

Contrats aidés dans l'Aude ! le Conseil Départemental s'engage dans une vaine polémique…

Ainsi va l'info dans nos journaux. Tenez, un seul exemple, la baisse du nombre d'emplois aidés programmée par le Gouvernement. Lundi donc, dans l'Indépendant, page 2 et 3, articles, commentaires et [Lire la suite]
Nageant, il paraît que je serais aussi un "moteur de nos territoires"(de l'Aude) !?

Nageant, il paraît que je serais aussi un "moteur de nos territoires"(de l'Aude) !?

      J'apprends, sous la synthétique plume d’un conseiller départemental de l'Aude (qui ne choisit pas ses mots avec une pince à sucre), que le sport (il pensait sans doute [Lire la suite]