Contre-Regards

par Michel SANTO

« Occitanie » et justice de « classe » | Contre-regard.com

la-justice


Il est une « jurisprudence » de fait qui conduit tout ministre du gouvernement mis en examen – et donc toujours présumé innocent – à démissionner. Une jurisprudence conforme au minimum d’éthique que l’électeur que je suis souhaiterait voir appliquer à tous les niveaux de notre administration publique : communes, intercommunalités, départements, régions, et à tous les membres de leur exécutif, notamment. Reconnus coupables et condamnés par la justice pour abus de confiance, par exemple, la question ne devrait même pas se poser aux justiciables concernés. Quitte à devoir les obliger à faire ce que la morale républicaine exige en pareille circonstance. He bien, dans ma région présidée par madame Delga, ce minimum d’éthique, de dignité et de responsabilité politique semble absent de la conscience commune de l’actuelle majorité régionale. Madame Négrier, condamnée pour abus de confiance par le tribunal correctionnel de Montpellier, à 4 000 euros d’amende, en abattement de 20% de la somme à payer et aucune inscription au casier judiciaire, pour un détournement de fonds « à son profit afin de compenser des découverts sur ses comptes bancaires personnels » ¹, est, en effet, toujours vice-présidente en charge de la formation professionnelle, entre autres responsabilités. Cette « impunité de fait » est d’autant plus choquante que, dans le même temps, comme le note Laurent Dubois dans son blog FR3 Midi-Pyrénées, le tribunal correctionnel de Cahors, lui, condamnait, sans état d’âme et sans « ristourne »,  à deux mois de prison ferme, un pauvre bougre  – qui avait faim ! –, « pour le vol d’un paquet de riz et d’une boîte de sardines. » Une histoire édifiante qui, je n’en doute pas, sera enseignée dans tous les lycées et CFA de la région LRMP – faussement déjà nommée « Occitanie » –, à la rentrée…


¹ Le jugement du tribunal correctionnel de Montpellier en format : ici (1) et ici (2)

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Jacques Molénat

    |

    Bien vu et bien dit

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

Oui, la Salle Multimodale et le Parc des Expositions devraient être gérés par le Grand Narbonne…

    Plus on se rapproche des élections municipales, plus la réflexion collective, au sein du conseil communautaire de l'Agglo, comme chez les élus de la Ville de Narbonne, semble pro[Lire la suite]
Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

            Les touristes sont venus plus nombreux encore que l'année dernière dans le coeur de ma petite ville ; et nos élus de vanter l'excellence de le[Lire la suite]
Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

          Ces socialistes sont décidément impayables. Dimanche, par la voix d’Éric Andrieu, député européen et ancien premier secrétaire de la fédération de l[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :