Contre-Regards

par Michel SANTO

2eme circo de l’Aude : Jean-Hugues Silberman, candidat de « La France Insoumise », soumis à la question !

   

J’ai adressé un petit (et léger) questionnaire – dans le style du questionnaire de Proust ! – aux candidats à l’élection législative des 11 et 18 juin sur la deuxième circonscription du département de l’Aude investis par leur parti ou mouvement. Leur profession de foi politique étant disponible en abondance et ailleurs, il m’a semblé utile – et amusant ! – de les soumettre à ce petit « jeu intellectuel ». Leur réponse – s’ils répondent ! – sera mise en ligne, dans l’ordre de leur réception. Pour celles ou ceux qui n’auraient pas reçu ce « questionnaire », il est bien entendu très facile de me le faire savoir – et de me le demander !…

Un(e) candidat(e) député(e) ne peut représenter que la Nation tout entière, pas l’Occitanie ni la Narbonnaise !


La microscopique association « Païs Nostre », comme à son habitude avant chaque élection, locale ou nationale, exige des candidats proclamés ou investis qu’ils se présentent devant elle afin que soit vérifié par son jury d’experts leur degré de compatibilité avec son « occitanisme » militant. Une prétention arbitrale sur des critères ethno-linguistisque qui a le don, j’en conviens, de m’exaspérer au delà du raisonnable ( l’origine de ce sentiment remonte sans doute à mon enfance où je me faisais traiter de « sale espagnol » dans cet idiome régional… Et puis hier, le hasard faisant mal les choses en l’occurrence, je rendais un petit et dernier hommage à ma tante tant aimée Dolorès !)

J.F Portarrieu, le directeur de cabinet de Jacques Bascou, obtient lui aussi l’investiture de la « République En Marche » !…

Bon ! Voilà qui est fait ! C’est désormais officiel ! Les petits problèmes avec le Modem, qui voulait lui imposer une suppléante, réglés, Jean-François Portarrieu, le directeur de cabinet du Grand Narbonne, Jacques Bascou, a obtenu l’investiture pour représenter « la République En Marche » sur la 5ème circonscription de la Haute-Garonne. Une circonscription qu’il connaît bien : il y est né et ses parents y vivent. La députée sortante est Françoise Imbert (PS). Elle ne se représentera pas, et, n’ayant pas apporté son parrainage à B. Hamon, elle devrait soutenir J.F Portarrieu. Une circo gagnable donc !

Au Salon du Grand Narbonne on vendait des livres et signait du « papier », au Parc des Sports et de l’Amitié aussi…

Dimanche, il faisait chaud sous le chapiteau du traditionnel Salon du Livre. Sous l’égide du Grand Narbonne, il accueillait, comme lors des éditions précédentes, un public attentif à l’actualité littéraire. Tous les genres étaient représentés par de talentueux auteurs. Et comme l’an dernier, ce fut un beau succès. Ce même jour, le Comité des Oeuvres Sociales de la Mairie de Narbonne, lui, avait organisé, au Parc des Sports et de l’Amitié, en plein air, « son vide grenier ».

2eme circo de l’Aude : Renaud Laus, candidat de « Nouvelle Donne », soumis à la question !

 

J’ai adressé un petit (et léger) questionnaire – dans le style du questionnaire de Proust ! – aux candidats à l’élection législative des 11 et 18 juin sur la deuxième circonscription du département de l’Aude investis par leur parti ou mouvement. Leur profession de foi politique étant disponible en abondance et ailleurs, il m’a semblé utile – et amusant ! – de les soumettre à ce petit « jeu intellectuel ». Leur réponse – s’ils répondent ! – sera mise en ligne, dans l’ordre de leur réception. Pour celles ou ceux qui n’auraient pas reçu ce « questionnaire », il est bien entendu très facile de me le faire savoir – et de me le demander !…