Contre-Regards

par Michel SANTO

Rappel à l’ordre!

 

 

Bernard Henri-Lévi, dans ce style flamboyant et creux qui le caractérise, nous dit son « émerveillement » devant « la puissance, la grandeur et l’héroïsme » du « peuple tunisien ».

Un peuple dont le « moteur » ne serait ni la classe ouvrière, ni la paysannerie, ni les classes moyennes selon les vieux schémas marxistes ou sociaux-démocrates, mais « les internautes » smarphonés ! Ce qui devrait ravir mes amis(e) facebookiens (e) portés à la pointe de l’avant-garde « révolutionnaire » par la grâce de notre plume nationale et combattante, mais qui, en l’espèce comme dans d’autres, s’avère aussi légère que « brillamment » démagogique. Le cours des évènements se calmant, on ne tardera pas à « sortir » de cette pseudo révolution citoyenne celui par qui tout est arrivé. Un discret général du nom de Rachid Ammar qui, après avoir refusé de tirer sur les premiers manifestants, a tout simplement expédié le clan Ben Ali sous d’autres cieux. Hier, il avertissait : « Le vide engendre la terreur, qui engendre la dictature. » Une voix qui, contrairement à celle d’un « peuple » aux contours flous, a la précision d’un scalpel. Un rappel à  l’ordre, au cas où il faudrait un recours…

 

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

Le président Macron, la communication et l'information spectacle !

          Dans son blog, Bernard Lecomte écrit ceci : « En démocratie, le pouvoir vient du peuple. Pour tout dirigeant élu, la tentation est d’entretenir [Lire la suite]
Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

Le Président du Cépralmar pêche son directeur chez les "siens". C'est pas bien !

    Pour restaurer la confiance dans le fonctionnement de notre démocratie, le Parlement a adopté deux lois fondées sur des dispositions simples et exigeantes. Un ensemble qui avant,[Lire la suite]
Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

Le Pogge ressuscite Lucrèce et la face du monde en est changée…

      les Facéties du célèbre Florentin , posées  sur mon bureau, dans lesquelles je plonge  de temps en temps ( chez Anatolia 1994 ). Une satire violente qui démasque l’hypo[Lire la suite]