Contre-Regards

par Michel SANTO

Région LRMP. L’humiliation des Universités de Montpellier, et de sa Métropole!

La-Faculte-de-Medecine---OTM--4-_0

Faculté de médecine de Montpellier. Créée au XIIIème siècle, elle est la plus ancienne faculté de médecine d’Europe.

Un camouflet, un revers, un déclassement… Montpellier échoue pour la quatrième fois à l’examen de l’Idex (1). Une claque monumentale, humiliante pour un Philippe Saurel qui ne cesse de faire valoir l’excellence de Montpellier et « milite » pour un équitable partage des pouvoirs avec Toulouse. Toulouse qui, il faut le préciser, a obtenu ce label  au premier tour de la première sélection. Un échec qui ne m’a pas surpris les fois précédentes, comme cette fois ci encore! Déjà quand j’étais en charge de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et des Transferts de Technologies, entre autres responsabilités, à la Région Languedoc-Roussillon, dans les années 90, et au moment de la création du pôle universitaire européen de Montpellier et du Languedoc-Roussillon, j’ai pu constater, et déplorer, la profonde division institutionnelle, géographique et disciplinaire de ce milieu fait d’universités et d’organismes de recherche où la concurrence, à tous les niveaux, n’a rien à envier à celle qui fait loi dans les secteurs industriels et des services; et de la politique. Loin de l’image d’Épinal de « gentils universitaires » soucieux du seul intérêt général de leur communauté scientifique et éducative, la guerre des egos et des chapelles y est, en son sein,  en effet, tout aussi féroce qu’ailleurs.

Très difficile, et souvent de manière trop superficielle, furent les regroupements et les coopérations alors établies et il ne m’étonnerait pas qu’ils n’aient pas été encore une fois a l’origine de cet échec. Ajoutons à cela la faiblesse de la recherche régionale « privée », et on comprendra , peut-être, le choix du jury  en faveur de Lille, Grenoble et Côté d’Azur dans l’édition précédente. Cela dit, sur un plan plus politique, Madame A.Y.Ledain, qui fut , en ces temps « anciens » mon interlocutrice pour la recherche, du côté de l’État,  et qui, avant la création de la grande Région LRMP, était chargée de ce domaine d’activités à la Région LR va avoir, dans sa relation politique avec le maire de Montpellier, elle est toujours député, quelques difficultés, à expliquer cette sanction arbitrale. L’échec des Universités montpelliéraines est aussi le sien et celui de la Région présidée alors par Damien Alary.

Philippe Saurel, qui n’a pas digéré ce quatrième échec de l’Université de Montpellier à l’IDEX a décidé de stopper le financement métropolitain de la COMUE-LR (2) à hauteur de 40 000 € et gêle les 15 M € prévus aux structures universitaires dans le Contrat Plan Etat Région. Seule condition pour revenir dans les bonnes grâces de Philippe Saurel: que l’Université de Montpellier, fusion de Montpellier I et II, rejoigne la COMUE. Cela dit, le président de la métropole n’est pas le seul décideur, tant s’en faut, dans cette affaire. L’État et la Région LRMP, comptent pour beaucoup; mais, pour le moment, leurs voix à l’unisson sont muettes…

 

À Toulouse, évidemment, monsieur Moudenc, président de la métropole toulousaine, et sa communauté universitaire, compatissent aux malheurs de leurs « amis » montpelliérains!


(1)  Cet acronyme est la « marque » d’une initiative d’excellence pour les universités de la ville dotée d’un budget de 750 millions d’euros.

(2) Le 29 décembre 2014, la communauté d’universités et établissements « Languedoc-Roussillon Universités » (COMUE-LR) est créée sous la forme juridique d’un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel. La communauté d’universités et établissements Languedoc-Roussillon Universités réunit un ensemble d’établissements autonomes d’enseignement supérieur et d’organismes de recherche, qui tout en conservant leur personnalité juridique, ont convenu de coordonner leurs actions et de mutualiser certains moyens dans le cadre d’un projet partagé défini et mis en œuvre conjointement.

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  "Narbonne, ville (d'art) et d'histoire !"       Lire aussi : l'étrange destin de l'Aspirateur en cliquant sur (ici) [Lire la suite]
Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

Claude Lanzmann et Jean Cau, une amitié inaltérée…

        J’écoute le troisième entretien accordé par Claude Lanzmann à Laure Adler (À voix nues), diffusé sur France le 28/12/2005. Tout à la fin il évoque sa découver[Lire la suite]
RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

RCNM ! Mais que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla ?

      Que cherche donc l’ex-président de la SASP du Rcnm, Bernard Archilla, dont la démission a été  acceptée et confirmée, par son Conseil d’Administration, le 24 avril . Ma[Lire la suite]
Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

Ainsi, aussi, nous "parlent" les bleus…

    Hier, sur le coup des 17 heures, la plage était déserte (presque : quelques grands-mères retraitées et leurs petits-enfants l’occupaient) et le sable encore très chaud ; le vent pl[Lire la suite]
L'Aude et la Narbonnaise championnes de France de la fraude au rosé !?

L'Aude et la Narbonnaise championnes de France de la fraude au rosé !?

          Les gros importateurs français de vins étrangers ont été contrôlés par les agents de la Répression des fraudes. Résultat : « Nous avons constaté des[Lire la suite]
Ces petits trains de centre-ville qui "cassent" l'image de leurs coeurs…

Ces petits trains de centre-ville qui "cassent" l'image de leurs coeurs…

J’ai toujours trouvé ridicules et grotesques ces petits trains pneumatiques se déplaçant mollement dans les coeurs de villes présentant quelques curiosités historiques ou architecturales. Ridicules p[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :