Contre-Regards

par Michel SANTO

Région LRMP: Régionales2015. Le bon coup de Jarnac de Dominique Reynié…

      12122748_10153670859522410_3617022655933965943_n  

Dominique Reynié n’a pas cédé et a finalement viré la tête de liste du 34 pourtant designée par la commission nationale d’investiture des Républicains, Arnaud Julien. Une tête de liste fortement contestée par les grands élus du département, qui demandent tranquillement à Nicolas Sarkozy d’en prendre acte, en sachant que de toute façon il est désormais trop tard pour lui de changer la nouvelle donne ainsi créée. C’est donc le maire de la Grande Motte, Stéphane Rossignol, qui conduira la droite et le centre réunis du département, pour les régionales, en décembre prochain. Certains, qui moquaient Dominique Reynié, son amateurisme, son parisianisme, son intellectualisme, son ignorance de la chose et du combat politique, doivent à présent se tordre le nez. Imposer par la ruse, dans un timing parfait, en jouant sur des conflits d’ambition départementaux, tout en s’appuyant sur des leviers politiques de poids dans ce même département, son choix, plutôt que celui des instances officielles du parti de Sarkozy, et de Sarkozy lui même, semble-t-il, fallait oser et fallait surtout le faire. Pas sûr du tout que cette transgression, contrairement à ce que clament ses détracteurs, lui soit électoralement néfaste. J’ai même tendance à penser le contraire. Par cet acte d’autorité, en effet, il casse l’image du gentil parachuté téléguidé par Sarkozy que ses concurrents lui collaient régulièrement sur le dos. Et d’une apparente division interne, il en tire d’incontestables bénéfices politiques dans ce département clé des prochaines élections régionales. Quoique l’on pense de son engagement partisan et de ses convictions libérales, le « coup » est incontestablement bien joué. On peut dire que, pour lui, la campagne électorale commence aujourd’hui, s’il reste ferme jusqu’au bout …

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • François

    |

    Reynié a tout cédé jusqu’à présent à Sarkozy (têtes de listes centristes =0, femmes têtes de listes=0, repris de justice = plusieurs, etc). C’était la dernière occasion de prouver qu’il n’était pas (complètement) un pantin. On peut virer un élément indésirable mais en le regardant dans les yeux. La méthode qui consiste à rayer un nom en catimini le jour du dépôt des listes n’a rien d’un acte de bravoure. Mais c’est une méthode habituelle de Reynié dont les victimes apprennent leur sacrifice dans la presse.
    Si vous voulez dire que DR est un politicien roué et menteur comme les autres, je vous accorde qu’il ne sera pas électoralement handicapé par un comportement bafouant les lois de l’honneur.

    Reply

  • Alain Maynaud

    |

    Même bordel que ce soit l’UMP ou les rupublicains attendons de voir en decembre

    Reply

  • Alain Frapolli

    |

    Encore une image désolante ! si ils ne veulent pas certains sur leur ils n’ont qu’à les expulser, Devant un tel spectacle,c’est le FN qui se frotte les mains!

    Reply

  • bidault

    |

    Bravo Dominique pour ce coup de maître, rendez-vous dans les urnes en décembre prochain et que la gagne soit avec toi
    Amitiés
    Laurent Bidault  » un soutient de Narbonne « 

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]
Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

  Alain Perea, élu député, libère donc ses mandats de maire de Villedaigne et de Vice-Président du Grand Narbonne. Question ! quelle sera la proposition que présentera Jacques Bascou au [Lire la suite]
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

        Madame Delga ne rate pas une occasion, lors de ses déplacements en région, pour affirmer avec autorité que son "bureau, c'est le terrain" (1). Une expression [Lire la suite]