Contre-Regards

par Michel SANTO

Région LRMP: Régionales2015. Un sondage qui marque une inflexion de la dynamique électorale…

sondage_grande_region_grande

Contrairement à ce qui se lit dans la presse régionale, les sondages se suivent et ne se ressemblent pas. Le dernier en date, réalisé par l’Ifop pour La Dépêche du Midi, Midi Libre, l’Indépendant, Centre Presse et la Nouvelle République des Pyrénées, le démontre. Il confirme en effet une dynamique qui, plus on se rapproche des échéances, les têtes de liste étant toutes quasiment désignées, favorable aux listes conduites par Louis Aliot, Dominique Reynié et Philippe Saurel. Comme je le précisais dans un précédent billet, dans un contexte politique national marqué par une forte dégradation de la cote de l’exécutif socialiste, avec un scénario devenu classique d’élections intermédiaires sanctions, la campagne électorale des régionales sera une campagne éclair sur des enjeux nationaux, marquée par un fort taux d’abstention.

Que nous enseigne donc ce dernier sondage publié aujourd’hui? Que la liste PS/PRG de Carole Delga plafonne autour des 20%,  malgré son omniprésence médiatique, que celle d’EELV-FG, conduite par Gérard Onesta, crédité de 16 % des suffrages dans le précédent sondage régresse (11%), tandis que la liste conduite par Dominique Reynié progresse de 2 points par rapport à ce même sondage Ifop réalisé en juillet – 32 % au second, quasiment au coude à coude avec le FN –, un FN qui lui aussi, sans surprise, progresse… La clef de cette élection, comme je le pense et l’écris depuis longtemps déjà, sera donc le score de Philippe Saurel au premier tour. Avec 8 % des suffrages exprimés, la liste «Citoyens du Midi» de Philippe Saurel semble en effet avoir réussi à fidéliser son électorat. Il ne peut donc que progesser, la marge d’erreur étant de surcroît de 2%… S’il obtient 10% des voix, il se maintiendra, comme annoncé; et en ce cas la donne politique sera complètement modifiée. Une hypothèse qui n’est même pas envisagée par les sondeurs, qui en restent à une triangulaire qui verrait  la gauche l’emporter, sur le fil, au second tour (38 %), face aux listes LR-UDI (32 %) et FN (30 %), sous la condition d’une fusion réussie… J’attends donc avec impatience les prochains sondages pour vérifier cette lecture… Des sondages qui ne devraient plus écarter une quadrangulaire aux résultats, disons incertains…

   
   

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Eric Vezin

    |

    Le maintien de Saurel c’est la défaite de Delga

    Reply

    • Les Contre-Regards de Michel Santo

      |

      Et dans l’hypothèse fusion PS/PRG, Onesta et Saurel, les conseillers PS seraient minoritaires… Et alors, et alors comme dit la chanson…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]
Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

  Alain Perea, élu député, libère donc ses mandats de maire de Villedaigne et de Vice-Président du Grand Narbonne. Question ! quelle sera la proposition que présentera Jacques Bascou au [Lire la suite]
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

        Madame Delga ne rate pas une occasion, lors de ses déplacements en région, pour affirmer avec autorité que son "bureau, c'est le terrain" (1). Une expression [Lire la suite]