Contre-Regards

par Michel SANTO

Région LRMP. Régionales2015: Une communication et un sondage de Philippe Saurel déplacés…

  Capture d’écran 2015-11-18 à 19.34.59  

« J’ai horreur que l’on mente sur moi« , clame Philippe Saurel. Démonstration par un sondage qu’il a lui même commandé et financé, et qui, finalement, le crédite d’intentions de vote dans une fourchette déjà établie par des sondages antérieurs, si l’on tient compte de l’habituelle marge d’erreur. Mais créditer, une liste écolo de dernière minute conduite par Christophe Cavar de 10% et celle de Dominique Reynié de seulement 14%, soit une chute de 14 points par rapport aux sondages précédents, est proprement stupéfiant. Pour ne pas dire plus! La seule chose dont on soit à peu près sûr étant une poussée attendue du FN. Alors disons le franchement, cela n’est pas très sérieux. Et il ne m’étonnerait pas que la commission des sondages soit saisie. J’ajoute que, dans le contexte politique du moment (voir mon billet de ce jour) sortir, aujourd’hui, ce genre de sondage réalisé dans des conditions très particulières, pour ne pas dire hors des normes professionnelles habituelles de la profession, me paraît, à tout le moins, inconvenant… 

Intentions de vote au 1er tour
Candidat Parti Avant les attentats Après les attentats Moyenne
Louis Aliot Front National 29,8 % 35,9 % 33,3 %
Carole Delga PS – PRG 21,2 % 19,2 % 20,1 %
Dominique Reynié Les Républicains 13,4 % 14,7 % 14,1 %
Philippe Saurel Les Citoyens du Midi 7,7 % 11,5 % 9,9 %
Gérard Onesta Nouveau Monde en Commun 5 % 7,9 % 6,6 %
Christophe Cavar Le Bien Commun 10,3 % 3,3 % 6,3 %
Damien Lempereur Debout la France 3,4 % 1,7 % 2,4 %
Sandra Torremocha Lutte Ouvrière 2,5 % 0,8 % 1,5 %
Jean-Claude Martinez Parti de la France 1,8 % 0,7 % 1,2 %
Gilles Fabre Nouvelle Donne 1,2 % 1,1 % 1,1 %
Yvan Hirimiris Union Populaire Républicaine 1,4 % 0,8 % 1 %

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • ESPACE EUROPEEN MONTPELLIER

    |

    Crises économiques ou crises des politiques environnementales…?
    Si le pourcentage d’électeurs qui s’abstiennent de voter mesure le degré de liberté concrète dans une démocratie, le prix de cette liberté est payé par tous.

    « La différence entre le peuple et le public, c’est que le public paye… Mais à l’usage, on s’aperçoit qu’un billet de théâtre est souvent moins coûteux qu’un bulletin de vote. » Guy BEDOS
    Illustration: https://m.facebook.com/MONTPELLIERA9/photos/pb.165903733513462.-2207520000.1447872450./705563316214165/?type=3&source=42&ref=bookmarks

    Reply

  • j_gendre@orange.fr

    |

    Seul le langage de Mr SAUREL est structure Tout est clair et bien posé C DELGA n a rien à proposer si celle ci devenait Presidente Craignons pour le devenir de la region …..

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais sur le coup , il fait une faute politique!

      Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais, sur le coup, il fait une faute politique!

      Reply

  • joel Raimondi

    |

    STUPEFIANT est bien le mot… dans tous les sens du terme ! Eu égard aux évennements tragiques qui frappent des innocents de notre pays Et a une campagne électorale a peine démarrée et stoppée net ! Mais le spectacle affligeant de nos députés à l’assemblée attise sans doute ce genre de com ?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

La supplique de Didier Mouly aux candidats députés pour sa salle multimodale !…

La supplique de Didier Mouly aux candidats députés pour sa salle multimodale !…

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "la supplique de Didier Mouly aux candidats députés pour sa salle multimodale !…"     Vous pouvez agrandir l'image en cliquant[Lire la suite]
Luchini portraitise Macron !

Luchini portraitise Macron !

    Chaque fin de semaine, je passe en revue les blogs de mes "amis" – rares !  Chacun dans sa "spécialité" m'offre , sans le savoir, de quoi satisfaire ma curiosité intellectuel[Lire la suite]
Les élections législatives ! Un enjeu financier (aussi) lourd de conséquences pour les partis…

Les élections législatives ! Un enjeu financier (aussi) lourd de conséquences pour les partis…

En France, l'argent et la politique ne font pas bon ménage. Et pourtant les élections législatives (et sénatoriales), ou plutôt ses résultats, constituent la principale source du financement pub[Lire la suite]