Contre-Regards

par Michel SANTO

Sénatoriales! Dans les Bouches-du-Rhône et l’Hérault, une victoire du clientélisme et une défaite de la vertu!

93313727

Dans les Bouches-du-Rhône, la liste de gauche (!!!) menée par le sénateur sortant, mis en examen dans de multiples affaires,  dissident PS et président du conseil général des Bouches-du-Rhône –, Jean-Noël Guérini, obtient trois sièges, et dans l’Hérault, Robert Navarro, le sénateur sortant et ex premier fédéral du PS, mis en examen lui aussi, mais par son propre parti , est réélu. Le symptôme d’une grave dérive morale chez des grands électeurs, qui, pour la plupart d’entre eux, sont aussi des élus. Une victoire du clientélisme et une défaite de la vertu!

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • sylvie

    |

    votre analyse rejoint ma pensée.
    Comment 2 élus mis en examen, ont-ils pu obtenir des sièges au Sénat ? pour moi cela reste un mystère et surtout en dit long sur la dérive de notre système gangréné par des histoires de « gros sous », au détriment des vraies valeurs.

    Reply

  • Michel

    |

    Vous ne serez pas sans remarquer l’assourdissant silence de leurs collègues ( ou complices ) du sénat , ou de l’Assemblée sur cette situation . Immonde pourriture de cette caste de privilégiés .

    Reply

  • sylvie

    |

    @Michel
    Effectivement c’est le silence total, mais sans la présomption d’innocence et si l’affaire avait été jugé plus vite, je pense que l’inéligibilité aurait été de rigueur.
    Moi ce qui m’interpelle surtout, c’est que les représentants que nous avons élus aient voté pour eux, là çà me laisse pantoise et en dit long sur la dérive de notre système.
    On n’est pas loin de penser et croire que peut-être certains élus ayant voté pour ces personnages, on été acheté, il n’y a pas loin…
    Nous avons donc élus de « grands électeurs » qui à leur tour ont élus des sénateurs sensés représenter l’ensemble des français, et bien à croire qu’une partit des français avait besoin de sénateurs corrompus

    Reply

  • Michel

    |

    Solidarité avec les membres de la Maison de Retraite la plus chère de l’Hexagone .

    Reply

  • ingrid

    |

    Bonjour,

    Seulement il ne s’agit que d’un vote d’élus ( ceux des dernières Municipales, Cantonales et cætera…), pas d’électeurs lambda.

    Ils retournent la monnaie de la pièce donnée en son temps par Guérini. Qui tient dans ses mains encore trop de choses, pour que ses obligés soient libres.

    Navarro, y’a de ça aussi + les dissensions internes au PS34.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :