Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: sur le sentier sculpturel de Mayronnes.

imgres-1-copie-1

Mercredi dernier, randonnée sur le sentier « sculpturel » de Mayronnes. Une belle surprise, malgré un temps triste et maussade . On s’arrête devant une « œuvre » d’Anne Sarda : un genévrier sec, mort ; branches tordues, décharnées… désespérément tendues vers un ciel  sombre, épais, pluvieux. Je l’imagine  au moment de « sa mise en scène », en mai, peut-être, de l’année dernière, sous un soleil brûlant. Un squelette tourmenté sur une terre nue, épuisée. Tout le tragique de la vie !

Il pleure des larmes de sang, comme nous pleurerons les mêmes larmes de sang, nous dit Anne Sarda, en épitaphe, à son pied.

mayr1

Et puis, et puis, on s’attarde sur ce genévrier, sous la pluie, en ce jour des Cendres ; et soudainement, dans cet enchevêtrement de branches mortes, couleur de pierre, inattendue, inouïe, la vie… Une goutte de sang, comme par miracle. Une larme d’espérance, comme celles que l’on pleure à la naissance d’un enfant…

ge-ne-vrier

Texte écrit en février 2013; photos:P.Montagnac 

 

 
     

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

      Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie". Busnel y recevait, entre autres, Asli Erdogan (1), icône de la résistance au régime Turc de son homonyme. Cette f[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

    Hier soir (enfin !), réunion publique, au Palais du Travail, à l’occasion de laquelle  Didier Mouly nous (nous car j’y étais) a présenté son projet de salle multimodale. La salle[Lire la suite]
Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]