Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Bascou’

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques…

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient ses intentions politiques pour les échéances politiques locales à venir (et plus précisément les élections municipales de 2020.)

Nouveau Narbonne ! Jean Paul César se rebiffe et tacle Didier Mouly !


Ça tangue à « Nouveau Narbonne ». César se rebiffe ! Il n’a pas du tout goûté les embrassades publiques de Didier Mouly et Marie-Hélène Fabre. « Avec toi Marie, on plie Py, au mois de mai ! » Filloniste revendiqué, cette couleuvre, il ne pouvait pas l’avaler sans finir en soins intensifs. Mouly lui-même ayant fait le choix de la candidate Ps pour les prochaines législatives, du coup le verrou de l’apolitisme de N.N sautait.

Jacques Bascou et Éric Andrieu, avec Peillon, dans l’Aude, « se ramassent une pelle » !

cervera idem.jpg

Evelyne Cervera et Cécile Lopez , au Café de la Poste, Narbonne les 22,23 et 24 février

 

Vincent Peillon s’est pris une « belle pelle » dans l’Aude. Et, avec lui, Andrieu et Bascou. 6,11%, pour Vincent ! Juste devant S.Pinel à 3,6%, c’est dire. Humiliant pour nos deux éléphanteaux audois, tout de même. Qui ne sont pas des seconds couteaux dans ce département, faut-il le rappeler.

Salle multimodale de Narbonne ! Bertrand Malquier juge que l’emprise du Parc des Sports n’est pas la plus cohérente pour l’implanter. Il a raison !

Parc -expo-salle-multimodale

 
 

Ce matin, dans l’Indépendant , j’apprends que Didier Mouly propose à Jacques Bascou de récupérer le Parc des Expos, qui appartient et que gère le Grand Narbonne, « pour le démolir puis y implanter la future salle multimodale ». Une proposition qui n’a rien d’étonnant puisque déjà exprimée en juin 2015, à l’occasion d’un entretien avec le maire de Narbonne, publié dans le même journal, et que j’avais commenté dans un de mes billets, le 17 de ce même mois de juin. Rien de nouveau donc : (billet en lien : ici).

Narbonne ! La guéguerre des panneaux et des vanités politiques…

guerre des panneaux-narbonne

 
 

Hier, en début de soirée, c’était la traditionnelle cérémonie des vœux à l’Hôtel de Ville et au siège du Grand Narbonne. Une concordance de temps, mais pas de ton. Didier Mouly a en effet souhaité « qu’en 2017, les différends créés par l’Agglo avec la Ville cessent », quand Jacques Bascou lui reprochait, pratiquement à la même heure « d’entretenir une opposition stérile entre la commune et l’Agglomération. »

Articles récents

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]
Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

          Les TGV arrivent bien à Béziers. Il en repartent aussi. Comme à Narbonne, Perpignan et Montpellier. Et ce depuis quelques années déjà. Qu’ils ne roulent[Lire la suite]
L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

            Voilà qui donne une idée du chantier que le gouvernement a décidé d'ouvrir. Dans un rapport remis ce 11 décembre, la Cour des comptes appe[Lire la suite]