Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Michel Santo’

Mes Contre-Regards sur Grand Sud FM du 14 février 2015 avec comme invité Christian Lapalu maire de Ventenac et vice-président du Grand Narbonne.

santo grand sud fm

Dans cette troisième partie, l’invité était Christian Lapalu, Maire de Ventenac, vice-président du Grand Narbonne, président du SIVU de Sud Minervois, passé au crible des questions et des remarques de Jean Claude Julès et de Michel Santo…

Lire

Chronique de Narbonne. Dans le Midi Libre du 8 février: le rapprochement narbonno-biterrois vu par Michel Santo…

Dans le Midi Libre du 8 février 2015, cet article signé Manuel Cudel, qui résume les grandes lignes de notre entretien sur les initiatives prises par les collectivités locales et les CCI en faveur d’une coopération renforcée sur ce territoire central qu’est le narbonnais-bitterois – au sens large du terme. Dans le temps où j’oeuvrais dans ce sens, le Triangle d’OC était son nom!

Numériser

Articles récents

Philippe Saurel, en "Roi modeste" de la Métropole, se voit déjà Ministre de l'Intérieur de la République !

Philippe Saurel, en "Roi modeste" de la Métropole, se voit déjà Ministre de l'Intérieur de la Républ

Hier, en début de soirée, au journal « régional » de FR3, courte séquence avec en vedette Philippe Saurel. Il prenait son « petit déjeuner » organisé par la lettre M, en compagnie de 150 chefs[Lire la suite]
Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

Pourquoi je ne crois pas à une sélection « éthique » en mai 2017 !

À lire et écouter certains commentateurs, ce matin, je me demande si l’on vit dans le même monde. Ils semblent en effet découvrir que la violence et les affaires « pourrissent » la v[Lire la suite]
Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le «Je». "Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment !

Ce que je retiens du débat d’hier est le « Je ». «Je ferai" ceci et cela, etc. Absurde, évidemment ! Les propositions démagogiques mises de côté, un président, sous la Ve République, n[Lire la suite]