Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Narbonne’

Marie-Noëlle Garbay, la 4e adjointe de Didier Mouly, postulante pour représenter Macron aux législatives !


J’ai récemment fait observer, dans mes billets précédents, que de sérieuses dissensions, tant sur la conduite par Didier Mouly de sa majorité municipale que sur l’opportunité de réaliser une salle multimodale aux lourdes conséquences financières et environnementales – je renvoie mes lecteurs aux billets consacrés à ce sujet en taguant sur « salle multimodale » – ; et que conséquemment de sérieuses fractures ne manqueraient pas d’apparaître dans son groupe.

L’imprimerie Farges, dernier vestige d’un centre ville qui perd son « âme » !


C’est dans le New York Times – et en français ! – qu’Adam Nossiter publie un très bel article (ici) titré : « En France, le déclin des villes de province est celui d’un marqueur de son identité. » Il nous amène à Albi, une ville qu’il connaît depuis presque 35 ans, pour y être passé à plusieurs reprises après l’installation de ses parents à Paris lorsqu’il avait 4 ans, pour en faire l’emblème, le témoin de ce déclin.

Le marché de la salle multimodale serait-il un marché fantôme ?

     

Inévitablement, le projet de salle multimodale, est revenu sur le « tapis » du dernier conseil municipal, principalement consacré aux orientations budgétaires pour 2017. La veille, mardi, je relevais (ici) la « légèreté » des quelques informations financières exposées dans ce document budgétaire le concernant. La démonstration sur le risque « commercial » et financier que ferait courir à la Ville et aux contribuables cet équipement, comme son impact négatif, au plan environnemental, n’étant donc plus à faire, il me semble aujourd’hui nécessaire de revenir sur le volet juridique du marché public en rapport avec ce projet, encore aujourd’hui beaucoup trop négligé dans le débat public.

Au carnaval de Narbonne, on ne brûle ni roi ni salle multimodale, hélas !

Cliquer sur l’image pour l’agrandir !


Demain dimanche, « Carnaval » ! Oh pas celui venu du fond des âges où le « désordre social », la critique politique, l’inversion des hiérarchies de pouvoir étaient le moyen, à la fin de l’hiver, de « purger » les tensions d’une communauté pour en retrouver, les beaux jours revenant, les normes sociales établies. Pratiques païennes reprises en partie par l’Église romaine, à l’entrée du cycle des 40 jours de Carême comme le montre l’exemple des Fallas de Valence. Un formidable mélange de rituels religieux et profanes, dans lequel sont honorés des saints et brûlés, dans tous les quartiers de le ville, les « idoles » et emblèmes de notre temps : stars du cinéma, hommes politiques, dollar etc…

Coup de gueule et désintox après cette annonce d’une prison à Narbonne, notamment !


Grosse colère, froide, à la lecture du Midi Libre (« Occitanie : le ministre de la Justice annonce cinq nouvelles prisons en région ») et de l’Indépendant (« Le Garde des Sceaux annonce la construction d’une maison d’arrêt à Narbonne ») de ce soir. Colère car cette conférence de presse de monsieur Urvoas, n’apporte rien de nouveau à celle qu’il avait déjà faite fin 2016, sur le même sujet. Colère enfin et  surtout, parce que rien n’indique, contrairement à ce que nous laissent croire ces deux articles d’une complaisance inouïe, la mise en oeuvre d’une programmation budgétaire et d’un calendrier favorable à la construction prochaine de prisons dans la région en général, et à Narbonne en particulier, notamment. 

Articles récents

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]
Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

Salle multimodale de Narbonne ! Premier match (et nul) devant le Tribunal Administratif !

      Bien ! disons les choses simplement : le tribunal administratif de Montpellier considère qu'il n'y a pas lieu de suspendre la décision d'attribution du marché de la sal[Lire la suite]
Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

Ces bourreaux dont les glaives dégouttent d'encre…

      Il était temps que je fasse un peu de tri dans le tas de notes qui depuis un bon mois s'accumulent dans le plus grand désordre sur mon ordi… Finalement je n'en garde que qu[Lire la suite]