Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Narbonne’

À Narbonne, les écoles de César se gèlent. Pas lui !

Dessin de Denis Carrière !


César, pas Jules, mais Jean-Paul, administre, en adjoint de Mouly, pas le père, mais son fils, la « petite enfance » de Narbonne, notamment. Un nom illustre, pour une ville qui fut la prospère – et la première – colonie romaine fondée ex nihilo, hors d’Italie, avant que le Jules en question ne vienne fourrer son nez dans les affaires gauloises.

Autour d’un café, aux « Quatre fontaines », avec le candidat de la « France Insoumise »…


Jeudi dernier, j’ai été invité à la conférence de presse du candidat de la France Insoumise aux élections législatives de juin prochain, sur la circonscription de Narbonne. C’est la première fois qu’un homme politique, ou une femme, me prie de participer à ce genre d’exercice habituellement réservé aux seuls représentants locaux, et assermentés, de la presse écrite ou audiovisuelle.

Narbonne ! Le MuRéNa restera-t-il un chantier inachevé ?

murena

 
 

Les travaux du futur musée régional de Narbonne antique, le MuRéNa, avancent au rythme initialement prévu par son maître d’ouvrage, la Région. Reste toutefois d’importants problèmes en suspens qui, s’ils devaient le rester trop longtemps encore, affecteraient négativement l’économie générale de ce projet. Pour ceux concernant directement le futur musée, le plus important demeure la réalisation et le financement de son parvis.

Narbonne ! Le sort en est jeté, vraiment, pour Jean-Paul César ?

 

jpc9


C’était un 11 janvier 49 avant JC que César, Jules, franchissait le Rubicon*. Jean-Paul, lui, qui de César ne porte que le nom, n’aura pas à faire ce long détour géographique, pour passer de l’Office de Tourisme de Fleury, qu’il dirigeait, à l’Établissement Public Intercommunautaire qui, depuis le 1 janvier de cette année, va gérer la compétence « Tourisme » des neuf offices et syndicats des communes membres du Grand Narbonne, à l’exception de celles de Gruissan, Narbonne et Leucate.

Narbonne ! Des vœux municipaux et fiscaux guidés par le cœur, vraiment ?

mouly-1

 
 

J’ai reçu hier matin une touchante carte de voeux de Didier Mouly dans laquelle, après m’avoir chaleureusement et fautivement rappelé que « nos actions en tant qu’élus », comme les miennes, « en tant que citoyens » – fautivement car lui seul s’adresse à ma personne –  étaient « guidées par le coeur », m’adresse en pièce jointe un courrier  dans lequel il me fait part, tout aussi affectueusement,  de son « indignation » après que j’eus  «sans doute constaté une forte hausse de mon imposition locale 2016 dans laquelle la Ville de Narbonne n’a pas le moindre degré de responsabilité».

Articles récents

Le vote utile… | Contre-regard.com

Le vote utile… | Contre-regard.com

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :         Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponi[Lire la suite]
Hamon ! Ô Toulouse, ville rose, qu'il est loin mon pays...

Hamon ! Ô Toulouse, ville rose, qu'il est loin mon pays...

Comme ses prédécesseurs candidats à la présidentielle, Mitterrand, Jospin et Hollande, Benoît Hamon a tenu son dernier meeting mardi soir à Toulouse. Il paraît que c’est dans la « ville rose » [Lire la suite]
"La transcendance républicaine appelle une projection, un projet plus qu’un programme." Jean-Pierre Denis !

"La transcendance républicaine appelle une projection, un projet plus qu’un programme." Jean-Pierre

Dans un récent billet, je constatais que nous assistions à la fin "du mythe d'un Président de la République tout-puissant…" Jean-Pierre Denis, dans l'hedomadaire "la Vie", prolonge cette idée dans u[Lire la suite]