Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Païs Nostre’

Un(e) candidat(e) député(e) ne peut représenter que la Nation tout entière, pas l’Occitanie ni la Narbonnaise !


La microscopique association « Païs Nostre », comme à son habitude avant chaque élection, locale ou nationale, exige des candidats proclamés ou investis qu’ils se présentent devant elle afin que soit vérifié par son jury d’experts leur degré de compatibilité avec son « occitanisme » militant. Une prétention arbitrale sur des critères ethno-linguistisque qui a le don, j’en conviens, de m’exaspérer au delà du raisonnable ( l’origine de ce sentiment remonte sans doute à mon enfance où je me faisais traiter de « sale espagnol » dans cet idiome régional… Et puis hier, le hasard faisant mal les choses en l’occurrence, je rendais un petit et dernier hommage à ma tante tant aimée Dolorès !)

Chronique de la Grande Région LRMP.Régionales2015: Saurel fait son marché occitan à Narbonne…

la-carte-des-capitales-regionales-ne-sera-revelee_1400083_418x209

Philippe Saurel continue son marché dans les départements de la Grande Région. Il sera, jeudi prochain, sauf imprévus, à Narbonne, où il rencontrera Didier Mouly, Bertrand Malquier et Jean-Marie Orrit. Officiellement pour parler du futur musée de la romanité ( Murena ), porté par la Région et Damien Alary. Ce dernier, comme Didier Codorniou, son référent local sur ce dossier, et  Jacques Bascou, le président du Grand Narbonne, vont certainement apprécier ce court-circuitage audacieux. En réalité, il s’agira de bien d’autres choses, et, surtout, évidemment, des prochaines régionales et de la constitution de la liste départementale

Chronique de Narbonne: Païs Nostre et la Réforme territoriale.

201409281448-full

Hier avait lieu le colloque «l’Occitanie à l’heure de la réforme territoriale», organisé par  Païs Nostre, à Narbonne, en présence de nombreux élus du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées. Décevant, de l’avis même d’un des conférenciers du matin. Et, finalement, recouvrant leurs interventions fort intéressantes, un recyclage de vieilles thèses occitanistes enrobées d’une langue de bois politicienne, l’après midi. À l’exemple de cette sortie de Gérard Onesta, vice-président du conseil régional Midi-Pyrénées : «Il ne faut pas chercher midi à 14 heures De même qu’il est tout à fait logique que cette région s’appelle Languedoc, il est aussi légitime que cette nouvelle région compte deux assemblées, une à Toulouse et une autre à Montpellier, exactement comme à l’époque où Toulouse abritait le parlement du Languedoc et Montpellier l’intendant du Languedoc». Deux assemblées pour une seule région! La démagogie s’exprime aussi en occitan … Retenons seulement de Païs Nostre son accord pour une seule Région, et, accessoirement, rappelons leur, quand même, que notre  région c’est aussi le Roussillon, le grand oublié du jour, et qu’on y parle le catalan …

Articles récents

Pantalonnades narbonnaises, suite...

Pantalonnades narbonnaises, suite...

    Monsieur Éric Parra, l’adjoint en charge du commerce, notamment, de ma charmante petite ville est très, très en colère. L’un de ses administrés, restaurateur de son état, serait [Lire la suite]
À l'Élysée plus grand monde ne parle à la presse, dit-on !

À l'Élysée plus grand monde ne parle à la presse, dit-on !

Dans son billet politique, Frédéric Says, sur France Culture, ce matin, se plaignait du tarissement des sources d’information auprès desquelles ses confrères journalistes s’alimentaient sous la [Lire la suite]
Didier Mouly sait-il encore où il campe et sur quel pied danser !

Didier Mouly sait-il encore où il campe et sur quel pied danser !

    Lors du dernier conseil municipal, Didier Mouly a fait un surprenant discours introductif de politique générale. Il y a notamment déclaré que l’actualité tant nationale que l[Lire la suite]