Contre-Regards

par Michel SANTO

« Teddy Riner, chef d’une meute ambitieuse »

C’est le titre d’un article paru dans un grand quotidien national. Un titre consternant!  Chef de meute, Teddy Riner . Un « colosse » guadeloupéen qui plus est, nous dit-on. Et qui, comme Céline Lebrun, n’a sans doute pas perdu « sa rage de vaincre ».  Une rage partagée par ses co-équipier(e)s de la horde. Que l’on imagine la bave aux lèvres  se jetant sur leurs proies. Une représentation de l’athlète animalisé, rejeté du côté du pulsionnel, du biologique, du primitivisme. La reconnaissance certes d’une supériorité, mais d’une supériorité d’opérette, faite pour le cirque sportif et l’amusement des foules. Celle d’une compétence (sportive) qui, paradoxalement, exclut. Pour, dans l’imaginaire des foules et des lecteurs, instiller l’idée d’une spécialisation « raciale ». Je ne dis pas que telle était l’intention de l’auteure de cet article, mais, à utiliser certaines images ou symboles, on court le risque d’un retour de ce refoulé. Qui, toujours, à la moindre occasion, est prêt à jaillir.

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

Un plan "Action coeur de ville" pour les villes moyennes... et donc pour Narbonne !

        À Narbonne, comme dans une trentaine de villes moyennes (dont Béziers, Carcassonne, Perpignan etc.), plus d’un quart des jeunes ne sont pas insérés (contre 14[Lire la suite]
Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]
Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

          Les TGV arrivent bien à Béziers. Il en repartent aussi. Comme à Narbonne, Perpignan et Montpellier. Et ce depuis quelques années déjà. Qu’ils ne roulent[Lire la suite]