Contre-Regards

par Michel SANTO

Valls : il existe « un apartheid territorial, social, ethnique » en France !

imgres-1

Le Premier ministre Manuel Valls a estimé ce mardi, lors de ses voeux à la presse, qu’il existait en France « un apartheid territorial, social, ethnique ».  Apartheid! Eh bien, voilà le mot lâché, qui illustre mon billet de ce matin: le sens des mots n’a plus aucun sens, sauf celui d’attirer, par l’amalgame, l’anachronisme, etc…, la lumière des médias. Mais avec quels dégâts!  Ainsi la France comparée à l’ancienne Afrique du Sud « blanche » et à son État fondé sur la ségrégation raciale, territoriale et sociale. Les terroristes islamistes ne pouvaient pas rêver mieux: un premier ministre qui parle leur langue et nourrit leur propagande et leur mythologie. Comme s’ils « possédaient » le cerveau de nos élites et  dirigeants. La « guerre » des mots est très mal engagée. Serait-elle déjà perdue?

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Joel Raimondi

    |

    Effectivement je déplore la perte de sens des mots employés …Il me revient mes formations « expression écrite et orale » du cursus DEFA ou nous devions écrire des chaines de mots : écrire tous les mots qui nous venaient à partir d’un même mot énoncé par le prof … Etrangement , parfois des personnes qui ne se connaissaient pas avaient 80% de mots en commun et parfois des personnes qui disaient bien se connaitre n’avaient pas un seul mot en commun . Nous devions alors travailler sur les connotations et le sens des chaines de mots ainsi écrites et décrites.. forcément en lien avec la culture (références) de chacun … Car au delà des différences, les mots ont un sens …et parler de quartiers de non droit, abandonnés de la république est une chose, de là à parler apartheid …Nelson Mandela doit se retourner dans son urne !

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      « Mal nommer les choses, c’est ajouter du malheur au monde »

      Reply

  • michel

    |

    Des quartiers où le droit de peut plus s’exercer , voila une expression exacte . Par contre le terme d’apartheid dans la bouche de Valls relève de la calomnie , les habitants de ces zones ayant les mêmes droits , parfois même plus en ce qui concerne notamment les droits sociaux , et bénéficient d’une multitude de commodités dont ne bénéficient pas ( ou ne bénéficient plus ) par exemple des habitants de province . Le fait de ne pas savoir ( ou vouloir ) en profiter n’autorise pas à pleurnicher sur son sort .

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Il s’agit de se mouvoir dignement dans un monde incertain !

Sylvain Tesson est écrivain et voyageur. De l’Himalaya aux steppes d’Asie centrale, de la Sibérie aux grands espaces mongols, il a parcouru le monde. Cet été, il nous embarque sur Fran[Lire la suite]
Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

  Alain Perea, élu député, libère donc ses mandats de maire de Villedaigne et de Vice-Président du Grand Narbonne. Question ! quelle sera la proposition que présentera Jacques Bascou au [Lire la suite]
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

        Madame Delga ne rate pas une occasion, lors de ses déplacements en région, pour affirmer avec autorité que son "bureau, c'est le terrain" (1). Une expression [Lire la suite]