Contre-Regards

par Michel SANTO

« Veut-on vraiment, pour riposter au pire, une France de petits inquisiteurs ? »

 

 

censure-300x225.jpg

 

Non seulement le débat politique « s’hystérise », comme je le faisais remarquer dans un récent billet, mais surfent sur ses vagues et l’agitent sur nos ondes et journaux , je ne voudrais pas le croire à dessein, une poignée d’insupportables petits flics de la « bonne pensée » qui , si je les écoutais , eux et leurs fans sans cervelles peuplant les réseaux sociaux , me convaincraient, si je n’étais pas doté d’un incurable esprit critique  – que  je m’efforce, non sans souffrances, de préserver d’imprévisibles attaques virales – , de rédiger , aujourd’hui même , une « directive anticipée » sommant  mon médecin traitant de m’expédier illico dans un centre d’internement à visée thérapeutique sous la seule conduite morale et intellectuelle de Caroline Fourest et de quelques unes de ses amies Femen . Comme l’écrit si justement Philippe Biger : « Veut-on vraiment, pour riposter au pire, une France de petits inquisiteurs ? ». Et de français démocratiquement privés de leur capacité d’analyse, et pour tout dire de leur liberté ? Enfin égaux !  

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]
Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Tous les soirs d'été (ou presque), c'est apéritif (pas toujours) au Café de la Paix. Toujours à la même place, à sa terrasse (en réalité un trottoir) le dos au mur, qui offre une "vue" à 180[Lire la suite]
Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

      Il y a des coïncidences de calendriers particulièrement funestes. Tenez ! dans ma petite ville de Narbonne, par exemple. Tout entière mobilisée pour faire d’août un moi[Lire la suite]