Région LRMP:Régionales2015. De la démagogie sans limite jusqu’aux limites de l’indécence…

2962834628_34c97cd8b5_b

Coup de gueule, ce matin, à la lecture de l’édition bitteroise du Midi Libre:  « Je suis la seule candidate à avoir dit que je garderai deux hôtels de Région, pour préserver un équilibre sur les effectifs et services, je donnerai des preuves… en ayant toutes les assemblées délibérantes à Montpellier également ». Signé Delga! Une candidate députée à la Présidence de la future Grande Région qui, sans doute, expliquait tout aussi tranquillement, aux électeurs de sa circonscription, avant d’entrer  en campagne, que cette réforme territoriale – votée par elle – était nécessaire afin de diminuer les coûts de fonctionnement du mille-feuilles administratif.

Outre l’absurdité « économique » de conserver deux hôtels de Région, ne voit-on pas qu’avancer ce genre de proposition c’est s’enfermer dans une représentation « symbolique » de la Grande Région perçue et pensée comme une simple et ruineuse addition de moyens et de programmes. Mais qui dira enfin à tous les prétendants à la direction du futur exécutif régional que les électeurs-contribuables du LR se moquent comme d’une guigne du destin de l’hôtel de l’avenue de la Pompignane! Dans toute fusion-acquisation fondée sur le désir d’améliorer les services rendus aux clients ou aux usagers pour les offrir au meilleur prix, la cession d’actifs redondants et la réduction d’effectifs, notamment sur les fonctions horizontales d’encadrement, sont nécessairement au programme. Autant je peux comprendre que ce soit difficile à dire pendant une campagne électorale, autant je trouve scandaleusement démagogique d’afficher des promesses à contre-courant de ce qu’il convient de faire. Le plus simple, mais l’est-ce vraiment, serait, sur ce sujet, d’enfin se taire… Si l’on ne veut pas désespérer, encore plus qu’il ne le faut, les électeurs de se « rendre aux urnes » en décembre prochain. Moi le premier!

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    Christian Vignozzi

    |

    Rien de surprenant ! C’est la politique française dans toute sa splendeur. L essentiel c est d être élu. Le coût des promesses et leurs conséquences ça ne compte pas. Delga est démago comme le fut Hollande avec la taxe à 75 % et d autres avec les 35 h. Il est probable que cette promesse sera enterrée à terme ce qui contribuera à discréditer un peu plus la parole politique !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Mémoires d’hippocampes…
                        Ve.2.11.2022   Lecture. Mémoires…   J’ai plongé, ces deux derniers jours, dans les profondeurs de nos cerveaux en […]
    Aucun commentaire
  • Qui aura la peau de Pablo Picasso ?
                    Me.30.11.2022   Qui aura la peau de Pablo ?   Après l’échec politique à l’Assemblée Nationale des tenants de l’abolition des […]
    Aucun commentaire
  • Moments de vie : Un homme seul à sa fenêtre…
        Lu.28.11.2022   Moments de vie.   C’est la pluie qui m’a réveillé. Je me suis levé. La pendule murale de la cuisine affichait cinq heures. J’ai mis en marche la cafetière et […]
    Aucun commentaire
  • Moments de vie : « La magie de Noël » !
                        Sa.26.11.2022   La magie de Noël.   Un immense Père Noël en matière plastique a été installé avant-hier sur la place, à […]
    Aucun commentaire
  • Lettre à un ami sur la corrida.
          Arènes de Béziers.           Ve.25.11.2022   Lettre à un ami.   Cher Paul !   Nous nous sommes souvent trouvés dans les mêmes arènes, et, […]
    Un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :