Contre-Regards

par Michel SANTO

Archive pour 11 janvier 2019

Chronique de Narbonne ! La plainte de Sainte-Cluque…

Eh bien ça promet ! Il ne suffisait pas que le porte parole du groupe d’opposition, Nicolas Sainte Cluque, conseiller général PS, dénonce la politique et les actions du maire Didier Mouly, avocat comme lui, qu’il espère détrôner en 2020. Non ! blessé au plus profond de sa conscience par des propos tenus par ce dernier lors du dernier conseil municipal et jugés par lui diffamatoires, il vient de déposer plainte avec constitution de partie civile. Bigre ! Renseignements pris, Didier Mouly, lors d’un échange assez vif avec Nicolas Sainte-Cluque, aurait dit de lui, métaphoriquement, qu’il “prenait de la créatine”. Une expression peu courante dans les échanges entre avocats au sein d’un Palais de Justice – encore que ! – , mais qui dans les disputes politiciennes pourrait presque passer pour une délicate marque de sympathie. Et pour cause, le consommateur de créatine n’est pas un héroïnomane, on la recommande même aux personnes âgées pour contrer leur perte de masse musculaire. Comme le Viagra, pour d’autres effets !  Mais que cette “prise de créatine”  échauffe ainsi Nicolas Sainte-Cluque au point de s’estimer diffamé, calomnié, voilà qui tout de même surprend… et inquiète !  À moins que ce brusque raidissement… politico-juridique ne soit qu’un classique “effet de manche”, si j’ose dire. Un coup, quoi ! 

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas Sainte Cluque

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas

  Narbonne. Hôtel de ville.  Bertrand Malquier accuse Nicolas Sainte Cluque de plagiat, le second prétendant le contraire. Le sujet de la polémique étant « l’aménagement des berges de la Ro[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio