Anissa a trois ans et demi. Elle est fine et légère comme une fleur des champs

 
 
 
 
 
 
Ma.19.7.2022
Moments de vie.
Anissa a trois ans et demi. Elle est fine et légère comme une fleur des champs ; fragile et délicate aussi comme ses lèvres au moment d’un baiser. Vive de mots et d’esprit, elle a déjà le charme de la jeune femme qu’elle sera bien trop tôt. C’était hier soir qu’elle rayonnait ainsi autour de nous. Nous étions venus à la rencontre de ses parents, nos petits neveux, au moment du dessert. La soirée était agréable. De celles où l’on parle « de tout et de rien ». C’est-à-dire de l’essentiel. Anissa jouait avec sa sœur et sa cousine. Elle s’était cachée derrière mon fauteuil. « Trouvé ! » Quand je me suis retourné, elle m’a regardé droit dans les yeux et, de sa petite voix, m’a dit : « Tu sens bon… Je t’aime ». Il est des mots obscurs chez les « grands » qui brillent d’innocence sur les lèvres d’une enfant.
 
 
 
 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :