Contre-Regards

par Michel SANTO

Ce que l’art contemporain dit de la France contemporaine.

“Plus que jamais engagés, les artistes exposés à la Fiac disent le monde et ses douleurs, la France et les ailleurs. Donnant à penser par la plastique et son choc émotionnel nos nécessaires révoltes.Slate.fr a sélectionné quelques-unes de ces œuvres. Donovan Gogues, critique d’art, les commente.”

Et on rit! on rit devant tant de vacuité esthétique et intellectuelle. Un article canular signé Jean-Marc Proust épatant! (ici)

Extrait: 

 L’avis de Donovan Gogues, critique d’art pour le magazine italien Avanguardia, cultura e risotto.

“C’est une allégorie de la dette. Thomas Hirschhorn nous donne à voir l’envers du décor. Le double sous-titre de l’œuvre, Abschlag (réduction) et Variable, se réfère évidemment aux dérives des marchés financiers mondialisés. On est à la fois dans la construction dépositiviste et dans le cri, celui des âmes flottantes. C’est une juste dénonciation du libéralisme. Plus que jamais, l’artiste est un lanceur d’alerte.”

thumb_152164__file

   

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire