Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Didier Mouly serait-il à l’Ouest?

IMG_1357


Article, ou plutôt compte rendu d’entretien avec Didier Mouly, dans l’Indépendant d’hier. Lu dans un bistrot des Barques. Stupéfiant ! Ai cru à un premier avril, en moins rigolo cependant. Résumons. Il demande à Jacques Bascou de lui “rendre” le Parc des Expositions pour le raser, ce qui est juridiquement impossible et politiquement stupide ; constate, au passage, que sa salle multimodale, si elle voyait  le jour, ferait doublon, sur ce créneau économique, avec le-dit Parc, ce qui démontre le sérieux avec lequel ce projet de salle a été lancé ; se propose de rapatrier la foire économique de printemps en centre-ville, ce qui, là encore, est de compétence Agglo et politiquement affligeant ; d’installer une brasserie dans l’enceinte du Parc des Sports et de l’Amitié, ce dont je me moque comme d’une guigne, pour rester poli :  je n’y mettrai jamais les pieds; et, enfin, cerise dans ce papier, se lamente des difficultés et des obstacles administratifs qui retarderaient l’ouverture du nouveau quartier des “Berges de la Robine”, ce qui est une vraie information, rassurante, à le lire sur les autres sujets, sur les limites de son pouvoir. Alors me vient un doute. Tant d’inepties en si peu de lignes et de mots, pourquoi ? Mener une guerre d’ego, perdue et ruineuse, avec le Grand Narbonne, ou la marque d’une absence totale de lucidité politique. Ou les deux à la fois…

Voir aussi: (1) et (2)

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Avatar

    Vanessa Spagiarri Méphistophélès

    |

    Bonjour Michel toujours un sens critique dont je me régale dans vos billets que je lis avec grand intérêt. Quand à l’idée de brasserie putain qu’est de ce qu’on en fout bon sang. Des idées ubuesques encore de la part de monsieur le maire … A quand une vraie politique économique avec de vrais enjeux ? C’est plus une rasade agglomérante mais plutôt un énorme poisson d’avril dont nous pourrions aisément nous passer. Affligeant comme
    Vous le soulignez , j’ai l’impression que ses projets sont de l’ordre de marquer la ville par son incompétence . Question de sécurité pour les enfants , création d’une école aux alentours de montplaisir ça et bien nous allons nous en passer. Sécurité , emploi , énergies renouvelables , relancer l’économie … Bon sang il est passé ou le rôle d’un premier magistrat ? Pour ne pas être polie vu encore l’insolence de mon âge je n’y poserai ni les pieds ni mes fesses a cette brasserie . C’est bien beau tt ces salles mais l’entretien du théâtre ? Et que dire du remplissage de la salle rouge au théâtre…
    Espère cette Apres Midi ne pas avoir de soucis de circulation afin d amener ma fille au conservatoire. Bonne journée à
    Vous Michel au plaisir de vous croiser .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Au plaisir de vous croiser aussi. Et n’hésitez pas à vous faire connaître, si cela devait arriver…

      Reply

  • Avatar

    Maryse Seingeot

    |

    c’est bien depuis 1 an on rit on pleure on s enerve enfin moi …..

    Reply

  • Avatar

    Joel Raimondi

    |

    Attristant, affligeant … alors que tant de choses restent à faire au niveau de la ville a commencer par la restructuration des déplacements (zone 30, piétonisation, circuits de bus adaptés aux besoins et navettes électriques pour relier les différents quartiers de la ville, agrandissement “des barques” , remises aux normes et moderniser les différents équipements (Théatre, palais du travail etc etc …) ..Desespérant …

    Reply

  • Avatar

    fred11

    |

    Cher Michel, c’est simplement un maire ‘’par accident’’, mal élu, non préparé, qui ne s’y attendait pas. Qui n’a pas encore compris ou plutôt pas admis que le pouvoir n’est plus dans les mairies mais dans les agglos.

    Raser une ‘’œuvre’’ de son père plutôt que d’en faire un complément ? Installer une brasserie … peut-être pour faire plaisir ou remercier un redevable ? La foire en ville … avec notre météo légendaire, notre surface d’exposition, la fluidité de notre circulation et nos espaces de stationnement, …? Quoi que parfois c’est à ce demandé si elle n’y est pas déjà :)

    Reply

  • Avatar

    Isis

    |

    Oui affligeant…encore 5 ans à tenir !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :