Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Léon Diaz-Ronda: mystère et beauté à la galerie AM Jaumaud…

Léon Diaz Ronda toiles

C’est dans une ancienne cave située au sous-sol de la librairie « Au l’An demain » , 4 rue Cabirol,  à Narbonne, que la galeriste Anne-Marie Jaumaud s’est nouvellement installée. Deux petites salles lumineuses la composent aux murs desquels, pour sa première exposition, sont accrochées les toiles de Léon Diaz-Ronda. En résidence à Narbonne, depuis cinq ans, ce peintre nomade, n’est pas un inconnu pour les amateurs d’art. Né en 1936 à Madrid (Espagne), il a déjà éclairé de son talent de nombreuses galeries. Et en l’accueillant dans son univers souterrain de toute beauté, Anne-Marie Jaumaud nous donne enfin l’occasion de découvrir son œuvre dans un cadre idéal pour en saisir sa force et sa subtilité. Une œuvre toute entière tournée vers la figuration d’un réel qui s’échappe et s’enfuit jusqu’au bord du cadre. Un paradoxe absolu, et pourtant la matrice nécessaire à sa production artistique. Ses personnages aux contours flous, nimbés d’une lumière ocre, cuivrée, semblent pris dans les tenailles d’un temps sans autre issue que son éternel questionnement : « Où allons-nous ».

Léon Diaz Ronda toiles

Où vont ces silhouettes sans épaisseur, aux contours flous, sans distinction? Que font ces personnages isolés dans des rues sombres et vides, qu’attendent-ils, lourds d’un passé perdu, sous le voile d’une lumière crépusculaire?  Le silence se fait entendre sous les doigts de Diaz-Ronda. Un silence aux reflets brumeux dans lequel circulent les fantômes du temps. Avec l’absence pour horizon.

Léon Diaz Ronda toiles

L’absence du temps de l’origine après lequel éperdument nous courons. Sans autre espoir que celui d’en perdre la peur…

Exposition à ne pas manquer. Jusqu’au 10 novembre! Le site de la galerie est ici: Galerie AM Jaumaud

Léon Diaz Ronda toiles

Photos: Philippe Taka: son site est (ici)

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    Nathalie MP

    |

    En effet, c’est très beau. J’aime beaucoup le premier.

    Reply

  • Avatar

    Martinez

    |

    Voila un vrai talent ,digne plus que tout autre d’être exposé au Musée ASPIRATEUR. Bravo l’artiste.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    2 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…
      Lu.20.6.2022 Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un […]
    4 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :