Contre-Regards

par Michel SANTO

Contre la fête de la musique.

Pour ou contre la fête de la musique? A cette question posée sur ce forum, j’ai déjà répondu en disant que quand elle arrivait cette fête (!!!), moi, je partais… sans me retourner. Laissant lâchement mes frères humains se noyer dans cet immense tsunami sonore et vineux. Et que nos édiles de toutes sortes et de toutes obédiences présentent comme l’allégorie même de la démocratie culturelle!!! Dans un autre style, voici ce qu’en pense un internaute anonyme: “
La Fête de la Musique ça me paraît avant tout être une mesure politique visant à faire croire qu’en chacun de nous il y a un artiste qui sommeille et que celui-ci mérite son créneau d’expression. Et en plus ça permet aux mairies de dire “Regardez, on vous offre des concerts gratos” sans se faire trop chier sur la prog.
La Société de Le Spectacle fait du social.
Du coup tu sors écouter 38 groupes qui reprennent du Slipknot, 24 qui font du Nirvana, 42 du Cali, et 12 mauvais Djs et tu te dis que c’est ça la musique et la création.
Pour moi c’est juste de l’esbrouffe, de la poudre aux yeux qui a pour effet de faire ressortir les formations médiocres qui font un son déjà connu, super facile d’accès pour bien passer avec la cuite du public.
Personnellement j’ai jamais rien vu de vraiment valable à une Fête de la Bière Musique. Mais je suis peut-être mal tombé.
En tout cas, célébrer le solstice d’été comme ça, pour moi ça craint.”
Eh bien, cher inconnu, nous sommes d’accord!

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : "La ville de demain se dessine à l'entrée Sud" ! Vraiment ?

Narbonne ! Municipales2020 : "La ville de demain se dessine à l'entrée Sud" ! Vraiment ?

  La Une de l’Indépendant de ce jour est consacrée à la visite, effectuée hier, du quartier en construction des Berges de la Robine par le président national de la Fédération Française du Bâ[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

Narbonne ! Municipales2020 : Acte 2 de "mon" programme municipal…

        Après un premier billet : "Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !" (ici), poursuivons donc notre réflexion sur les grandes options d’a[Lire la suite]
Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

Des combats de pets sur les réseaux sociaux...

    Nicolas Bouvier, dans « Les chemins de Halla San », note que « les trois divinité de l'île de Chedju (Corée du Sud) s’appellent Ko, Yang, et Puh. Puh, comme on le devine à l’oreill[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

Narbonne ! Municipales2020 : À mon tour d'entrer en campagne !

    Laissons de côté, pour le moment, le nombre d’arbres ou de trottinettes par habitant (je plaisante), pour nous intéresser à ce qui me semble, s’agissant des politiques environnem[Lire la suite]
Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

Dimanche : Quelques notes prises à la volée, et en passant…

    Novembre ! Dimanche 17. Je déteste cette expression : "A ne manquer sous aucun prétexte". Elle clot toujours une invite à voir une expo, un film ; lire un livre, goûter un vin ;[Lire la suite]
L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques…

L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques

          L'ogre médiatique a besoin de sa dose quotidienne de "scandales" moraux, intellectuels ou politiques — au mieux les trois à la fois — pour persévérer dans son [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio