Contre-Regards

par Michel SANTO

Cultures.D’oc. Actualités des expos: Barthélémy Toguo, Elina Brotherus…

CollageIt


Deux belles expositions d’art contemporain aux ambiances bien différentes sont à signaler à Montpellier, à l’est de l’Occitanie (!).

L’artiste Camerounais Barthélémy Toguo est l’invité du Carré Saint Anne pour une exposition intitulée Déluge (direction artistique Numa Hambursin). Rappelons que c’est à Narbonne en 2014, à l’Aspirateur et au Musée d’Art et d’Histoire, que l’artiste a fait sa première exposition solo dans le sud de la France.

Toguo évoque par l’allégorie et les symboles notre temps de guerres et de migrations forcées. 54 cercueils disposés dans la nef évoquent les 54 états africains ; sur les murs, 12 grandes toiles évoquent le déluge et le chaos du monde –de très belles toiles à l’encre et à l’eau, souvent peintes avec les mains ; enfin des plantes illustrent le temps de la renaissance après la mort.

Barthélémy Toguo aime traiter les sujets qui font mal, mais on reste dans le domaine de l’art et son langage à lui est grave mais résolument tourné vers la vie. C’est une exposition qui touche, questionne, et c’est précisément le rôle de l’art contemporain. Saluons aussi le remarquable travail de mise en espace, d’installation, qui donne corps au récit de l’artiste.

L’exposition dure jusqu’au 6 novembre. Une performance de l’artiste est prévue le 29 octobre. (Pour plus d’infos cliquer sur le lien (ici).)

Une ambiance très différente au Pavillon Populaire, le lieu dédié à la photographie, avec une exposition plus intime de la jeune Finlandaise Elina Brotherus, « La lumière venue du Nord ». 160 photographies et vidéos où l’artiste se met en scène dans des lieux naturels ou domestiques. C’est jusqu’au 25 septembre. (Pour plus d’infos cliquer (ici).)

Deux artistes, deux récits du monde abrupts et intenses.

Chronique à écouter sur Grand Sud FM (92.5), vendredi 1er juillet et samedi 2, à 11h10.

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio