Contre-Regards

par Michel SANTO

De l’inconvenance morale et politique.

Afficher l'image en taille réelleComme le dit si bien Guillaume Goubert, dans son éditorial : « L’accession de Jean Sarkozy à la présidence du conseil d’administration de l’institution qui gère le plus important quartier d’affaires d’Europe n’aura rien d’un crime. Elle n’enfreindra aucune loi. Elle sera juste inconvenante. » Rien d’illégal, en effet, dans cette affaire qui sans doute fait l’objet de critiques excessives. Mais quand même, qui peut penser qu’à 23 ans le fils du Président aura la distance et le recul nécessaire à l’exercice de ce genre de responsabilités ? Personne. Sauf à objecter que dans les faits l’EPAD est géré par un Directeur Général (sans doute un polytechnicien ingénieur des Ponts) à la compétence avérée. Ce qui reviendrait à dire que cette Présidence n’est qu’un fauteuil de complaisance et un tremplin politique. Pour d’autres ambitions… Ce qui serait doublement inconvenant ! Mais ce que révèle cette affaire, après celle de Mitterrand-Polanski, c’est l’inaptitude mentale de certains de nos élus à prendre en considération la part du « symbolique » dans la gestion de la Cité. Comme si nos concitoyens ne « vivaient » qu’en fonction de l’évolution de la courbe du chômage ou du nombre de TGV mis en circulation. Comme si les « valeurs » (je sais, c’est un gros mot pour certains esprits…) étaient toutes relatives et nos élus des hommes comme tous les autres. Eh bien non ! A l’heure des bilans, ils auront aussi à rendre compte sur cette partie là, certes « immatérielle », de leur action. Dans un contexte économique et social, où les marges de manœuvres, pour toute coalition au pouvoir, sont quasi nulles, j’ai tendance à penser que les français se détermineront plus sur ces questions que sur des points de PIB. En Languedoc-Roussillon tout autant, où gouverne encore l’icône même de l’inconvenance morale et politique.  

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveus[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio