Contre-Regards

par Michel SANTO

Le dessous des cartes de la candidature Alary à la présidence de la Région Languedoc-Roussillon.

images

Je ne résiste pas à livrer ici  les propos du  conseiller régional Ferdinand Jaoul qui assistait à une réunion cruciale au cours de laquelle Navarro a fait part de son retrait et de son choix pour Didier Codorniou. Propos qui confirme bien, contrairement à ce que je peux lire depuis le retrait de ce dernier, que l’hypothèse  de la candidature du maire de Gruissan, que j’évoquais dans mes premiers billets sur ce sujet, était bel et bien sur la table, enfin sous ! Les voici : “Le groupe compte 31 élus et nous étions 8. En début de séance, Robert nous a dit que l’affaire était pliée pour lui, qu’il ne serait pas devant et que ce serait Didier (Codorniou) J’ai pris la parole et je lui ai demandé avec quelles voix il comptait faire élire Codorniou dès lors qu’une majorité d’élus de gauche s’étaient déjà prononcés pour Damien. Il était manifeste qu’il lui faudrait le soutien de toute la droite et celui du FN. J’ai alors coupé court à la discussion et j’ai quitté la salle pour aller apporter mon soutien à Alary.” C’est donc bien cet épisode qui a contribué à emporter la décision de Didier Codorniou . Pas de divisions, et conséquemment d’ouverture à gauche, le repli défensif s’imposait à Codorniou dans un combat finalement lui aussi sans grand intérêt pour les prochaines régionales. On aura donc assisté à une lutte de vieux crocodiles fatigués se regroupant autour d’un président de Conseil Général parfaitement représentatif d’une culture politique  liée à une institution – le Département- elle aussi du passé et condamnée, à brève échéance, à disparaître … La partie continue donc !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :