Contre-Regards

par Michel SANTO

Le “graillou” de Badiou.

 fev-alain-badiou-3f2f6

Alain Badiou est philosophe. Son icône est ” la pensée Mao”. Un des rares de sa génération à ne pas avoir renié ses engagements de jeunesse. Ce qui l’a plutôt servi.

Il enseigne désormais à l’Ecole Normale Supérieure. Comme Althusser en son temps. Si j’en parle c’est parce que dans le Monde, à Libé et en librairie il fait un tabac avec son dernier petit livre ” De quoi Sarkozy est-il le nom “. Quelle est sa thèse, rédigée dans une prose exotique et aux couleurs coréano-nordique qui, je dois le dire, n’est pas sans vertus comiques? Eh bien que la ” structure fondamentale” de notre être national serait celle d’un “pétainisme transcendantal “. Tout en précisant, au passage, que la négation de cette évidence philosophique ne peut-être l’objet que de dangereux révisionnistes ( des chiens, des rats… ce sont ses mots) aussi lubriques que vipérins.  Coup de vieux ou de jeune nous voilà revenus au temps des gardes rouges… Que cet oracle maoiste douillettement planqué à l’E.N.S et idôlatré par nos petits bourgeois de la pensée fasse l’objet, à ses dires, d’un culte planétaire, en dit long sur la perception que l’on se fait de la France et de ses intellectuels dans le monde.

Triste! …

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio