Notes « jetées » sur ma page Facebook…

 

21 heures, hier, plage des Ayguades, Gruissan.

 

Parmi les notes prises dans le Monsieur Teste de Paul Valéry, celle-ci : « Nous vivons bien à l’aise, chacun dans son absurdité, comme poissons dans l’eau, et nous ne percevons jamais que par un accident tout ce que contient de stupidités l’existence d’une personne raisonnable. Nous ne pensons jamais que ce que nous pensons nous cache ce que nous sommes. »

21 heures ! Je pensais à E.Hopper, me promenant sur la plage des Ayguades, et me disais que ceux qui souvent le présentent comme le peintre de la solitude névrotique typiquement américaine, n’avait décidément rien compris de ses véritables intentions …

Mes idées : progressistes ! Mes convictions : humanistes et sociales ! Mes valeurs : républicaines ! Où que je me tourne, rarement pour être honnête, je ne lis et n’entends, dans cet après municipales, que ces mots lessivés par la machinerie du pouvoir et l’industrie de la communication, au point de ne plus pouvoir rien dire, de sonner désespérément creux ; de révéler aussi, par un effet tout aussi paradoxal qu’heureux, la vanité et le ridicule grandiloquents de leurs auteurs, comme dans la déclaration de ce jeune ambitieux au verbe ancien d’une grande métropole, que je viens de lire à l’instant par le plus grand des hasards, battu, mais bien décidé à faire carrière et le faisant complaisamment savoir …

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    2 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…
      Lu.20.6.2022 Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un […]
    4 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :