Contre-Regards

par Michel SANTO

Primaire “suicide” au PS !

contreregard-com


La primaire de la Belle Alliance Populaire est en train de virer au suicide collectif du PS, d’abord, et de ses satellites, ensuite. Des sacs de farine tombent sur les compétiteurs tous les matins.

Peillon et Montebourg sont ciblés sur leur dette financière auprès de leur propre parti, la démission de Manuel Valls est saluée par une majorité enthousiaste à l’écoute du discours de son remplaçant à l’Assemblée. Au TSMV – Tout Sauf Manuel Valls – des soutiens de Peillon et Montebourg, répond la sortie de « dossiers » encombrants par les amis de l’ex-premier ministre. Un début de campagne au canon ! Ce n’est plus une primaire, mais un congrès du PS. Comme celui de Rennes, mais en pire ! Pendant ce temps, Mélenchon consolide ses positions dans les intentions de vote et Macron s’installe comme le troisième homme de la présidentielle, derrière Fillon et Le Pen. Se révèle ainsi sous nos yeux une situation inédite à la gauche de l’échiquier politique. En effet, le PS n’est plus en capacité de se réunir sur une ligne politique cohérente et d’exercer son hégémonie politique et idéologique sur le reste de  la gauche. Le seul qui peut sauver les « meubles » dans cette séquence politique inouïe est Manuel Valls. Ou se fracasser ! Il devrait  néanmoins obtenir le ralliement tactique de tous ceux qui ne veulent pas voir le navire sombrer en 2017 ! Mais après ?


 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Didier

    |

    Compte tenu de l’état du PS ce n’est pas du suicide mais une fin de vie assistée comme dit la novlangue quand il s’agit d’euthanasie.

    Reply

  • Avatar

    Jean-Pierre VIALLE

    |

    On se demande parfois s’ils n’ont pas intégré l’idée d’une défaite assurée, et si partant de ce constat, ils ne jouent pas l’élection du futur Premier secrétaire,

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"…

Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"

        La polarisation sur le seul voile pour les accompagnantes scolaire est une faute stratégique. La question centrale est en effet celle de la neutralité dans cet espace-[Lire la suite]
« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

      Ce matin, devant l’agence de la Société Générale, à quelques mètres de son entrée, un petit bonhomme, maigre et chétif, tenait en laisse un petit caniche aux poils roux, court[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :