Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘Catherine Millet’

En mai 68, Paris n’était pas le centre du monde !

   

mai 1968.jpg

   

Dans Libération, une personnalité du monde politique, culturel ou des médias, est quotidiennement invitée à raconter son “mai 1968”. Catherine Millet, son tour venu, en expose le sien dans l’édition d’hier. Témoignage capital (j’ironise !) où l’on apprend que la revendication des étudiants de Nanterre du droit à faire l’amour “dans une chambre propre après 22 heures”, exprimée le 21 mars 1967,  était à l’origine du mouvement social qui a fait trembler De Gaulle et la République.

Quelques jours avant, le 17 avril, Patrick Rotman, sur France 2, expliquait, lui, plus sérieusement, que ces événements  s’étaient déroulés dans un contexte marqué par l’offensive communiste du Têt au Vietnam, le dramatique assassinat de Martin Luther King à Memphis et le suicide de Jan Palach dans Prague occupée par les chars soviétiques, notamment.

En mai 1968, Paris et ses étudiants sur des barricades, n’étaient pas en effet le centre d’un monde dont les convulsions avaient pour raison celle de jeunes gens exigeant de “pouvoir faire l’amour dans une chambre propre après 22 heures”…

La folie langagière.

Logo Région Languedoc-Roussillon

Logo Région Languedoc-Roussillon

C’est l’été! C’est aussi le temps des festivals. En Languedoc-Roussillon comme partout en France, où pas un village, un hameau , une rue n’échappent à cette folie “culturelle “. Dans son dernier “opus”, dirait Tartuffe, le journal officiel ( numéro 31, son supplément ) de la Région présidée par G. Frêche, nous en donne la liste. Une liste qui vaut moins pour ” les évènements culturels” présentés que pour la nullité des commentaires les accompagnant. Nullité à la hauteur de la pensée et du vocabulaire, ne parlons pas du style, de son éditorialiste ( qui est ce cuistre? ), qui nous précise que ” l’ensemble de ces évènements est un atout fort ( évidemment! ) de notre territoire. Un atout d’enrichissement personnel….et aussi un atout touristique”  Ainsi nous est-il révélé que la force du ” Printemps des comédiens ” c’est : ” le juste assemblage entre tous les artistes invités et les formes conviées.” ( ?!…).

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

Scène de la vie narbonnaise dans une boulangerie-pâtisserie du centre-ville : "Bande de cons !"

      Lundi 11 novembre, il est 16h 45, j’entre dans la boulangerie-pâtisserie Maury située dans le centre-ville et me range dans la file d’attente. Devant moi, deux dames pa[Lire la suite]
Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

Ce 10 novembre, fut pour nous, en cette année 2019, celui de la honte et du déshonneur...

                  L'alliance de l'extrême gauche, d’une partie de la gauche anciennement laïque et désormais bigote, et des islami[Lire la suite]
La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

La réforme territoriale a été mal pensée, mal conduite et mal exécutée…

    Dans son dernier livre « l’illusion régionale : la réforme territoriale en question » (éditions Cairn, mai 2019), le géographe Georges Roques revient sur les bouleversements récents de[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

Narbonne ! Municipales2020 : Quatre "perles" de campagne (pour le moment)

      Quatre perles de campagne, arbitrairement sélectionnées, je le confesse : La première, offerte par la porte-parole Verte de Narbonne en Commun : « Concernant l’urgence climatiqu[Lire la suite]
Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"…

Laïcité et accompagnantes (ou accompagnants) scolaire : il est nécessaire de clarifier leur "statut"

        La polarisation sur le seul voile pour les accompagnantes scolaire est une faute stratégique. La question centrale est en effet celle de la neutralité dans cet espace-[Lire la suite]
« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

« Monsieur, vous êtes un gros con ! »

      Ce matin, devant l’agence de la Société Générale, à quelques mètres de son entrée, un petit bonhomme, maigre et chétif, tenait en laisse un petit caniche aux poils roux, court[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio