Contre-Regards

par Michel SANTO

Tous les palais, tous les trésors…de Charles !

 

 

centenaire-trenet-port.jpg

 

C’est la fête à Narbonne ! De Trénet ! on ne peut pas dire pourtant qu’il y ait de la joie dans les rues de sa ville. Certes le ciel est bleu, mais le vent est violent, et les terrasses désespérément vides. Comme dit l’autre ” ça joue sur le moral ” . Stendhal déjà l’avait noté : cette cité est fille d’Eole ! Et voilà qu’à l’instant même au j’écris ces lignes de lourds nuages menacent. Qu’il est difficile de se réjouir en ces temps incertains ! Comme dirait Hollande, pardon! Charles, la lune est là, mais le soleil ne la voit pas. Il a beau chanter du soir au matin sur son chemin élyséen, rien n’ y fait : la mer ne danse pas et les golfes sont plutôt sombres. J’ai cependant la chance d’habiter en centre ville et me viennent aux oreilles ” des oiseaux blancs ” joliment chantés…au moment même où éclate hélas un gros orage. Bon! la fête est finie, les parapluies s’ouvrent… Je remarque au passage qu’ils sont tous, ou presque, noirs. Symbolisme étrange! De pluies et d’eaux, nos vies dépendent…Des vies que nous passons à la recherche de tous ces pays, tous ces palais , tous ces trésors… , n’est ce pas Charles? Dans tes chansons !…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

      Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes : diminution des actifs et augmentation de la population âgé, la réforme des « retraites » s’est faite sans que[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio