Contre-Regards

par Michel SANTO

6 juin 1944 : un devoir de mémoire !

cimetiere-americain

Comme le dit si bien Maxime Tandonnet : « l’antiaméricanisme est le fond de commerce d’une partie de la classe politicienne française, qu’elle soit de gauche ou de droite. »

Une ingratitude dont je ne peux m’empêcher de penser qu’elle sert surtout de paravent à nos propres faiblesses historiques , passées et présentes.

Loin de moi l’idée cependant que tout ce qu’entreprend l’Amérique soit positif . À cet égard, son action et ses initiatives dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine, notamment , me semblent forts critiquables.

Mais , en ce jour, comment oublier le sacrifice de jeunes Américains, le 6 juin 1944, sur les côtes de Normandie?  Un sacrifice qui nous oblige à adopter envers ce grand peuple un minimum de respect .

Surtout dans la contestation de la politique de ses dirigeants. Quels qui soient !

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bien d’accord avec ta remarque Jean Marc, que j’ai d’ailleurs postée en commentaire de ce partage sur Facebook… Mais c’est surtout un anti américanisme de principe à gauche et à droite que j’ai surtout voulu pointer dans ce billet … Bien à toi !

      Reply

  • jmdiruggiero

    |

    L’article que j’ai cité en référence pourrait laisser que l’intervention américaine a été commerciale dans une guerre d’influence économique… Tout n’est pas faux à la différence près que les américains ont toujours pris en compte dans leurs calculs le coût en vies (américaines bien sur).
    L’Amérique a perdu 190 000 soldats en 44-45 l’URSS 300 000 seulement a Berlin… et plus de 20 MILLIONS de 41 à 45 !!!.
    Amitiés.
    JM

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Grattez un "Vert", et vous trouverez toujours sous sa bucolique rhétorique un matraquage fiscal, ou tarifaire…

Grattez un "Vert", et vous trouverez toujours sous sa bucolique rhétorique un matraquage fiscal, ou

      Cet élu "Vert" héraultais de la majorité régionale constituée par Carole Delga, Christian Dupraz, à raison :  il est plus responsable, d’un point de vue écologique, de re[Lire la suite]
Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :