Contre-Regards

par Michel SANTO

A Castelnaudary c’est un peu de France qu’il s’agit aussi !…

 

garrot_cravate.jpg

 

 

A Castelnaudary, c’est par le cheval que le scandale a frappé l’entreprise Spanghero ; et c’est un nommé Garot, au nom prédestiné, qui, par un malheureux hasard, sera, cet après midi, à son chevet. Un Garot que personne ne connaît, ministre délégué de Monsieur Le Foll, au patronyme, en ces circonstances, tout aussi inapproprié. Funeste coïncidence tout de même que ce Garot là et ce Le Foll soient chargés d’arrêter une hémorragie déjà bien avancée. Et morbide ironie du sort que le premier se rende aujourd’hui auprès de condamnés au supplice du même nom. Tentera-t-il une ultime compression ? En attendant un éventuel certificat de réanimation, et après avoir fait le deuil de son abattoir et commencé celui de son commissariat, le maire PS de Castelnaudary vient d’envoyer ses adieux à son parti. Dans cette cité, c’est un peu la mauvaise santé de la France qui nous est présentée…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    viet

    |

    Le maire de Castelnaudary cautionne t-il les malversations de la société Spanghero? Tout le monde doit prendre ses responsabilités en cette période de grandes difficultés.

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Oui! se trouve là résumées, terriblementt résumées toutes les contradictions auxquelles se trouvent confrontés des dirigeants politiques qui en l’espèce ont longtemps expliqué qu’avec eux au
    pouvoir pas de fermetures de bureaux de postes dans les campagnes, ni de commissariats… ni de sevices publics d’aucune sortes etc… que la meilleure forme d’entreprise capitaliste était la
    coopérative de production, que etc… et qui maintenant soient se renient, soient font porter le chapeau après Sarkozy maintenant à Merkel… Le maire PS, lui, rend sa carte… Pour sauver sans
    doute ses meubles en 2014… Ou bien peut-être démissionner. Choix moral difficile!

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

Faux procès et questions après la tuerie à la Préfecture de Police de Paris…

        Il eut donc fallu que Monsieur Castaner, dans l’instant même où l’assassinat de quatre fonctionnaires de police fût commis et l’information instantanément diffusée sur[Lire la suite]
Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

Il est de sombres dimanches matin au sortir des Halles de Narbonne…

    Dimanche matin ! je sors des Halles ; m’arrête devant l’étal du bouquiniste ; cherche une éventuelle "pépite" ; ne la trouve pas ; continue mon chemin ; arrive à hauteur des prem[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :