Contre-Regards

par Michel SANTO

Angela Merkel, top-model français ?

 

 

 

 

 

images-copie-14.jpeg

 

La première fois que je la vis à la télé, je la trouvai franchement moche. Elle me déplu , enfin . Petite et rondouillarde, pâle et mal coiffée,  je n’avais  pas aimé sa façon de s’habiller. Elle venait d’un pays qui n’existe plus. Les années ont passé, et elle n’a pas changé. Une petite veste à trois boutons toujours serrés à présent l’habille. On la prend au sérieux! Protestante et parlant le russe, difficile de faire autrement. À l’entendre, on s’étonne que l’on puisse l’écouter. Pas de grands mots, ni de grandes phrases; encore moins de grandes idées au service de l’humanité. Un physique ingrat, aucune élégance, une absence d’éloquence et des projets concrets; le souci de la performance , de l’économie et de l’épargne font d’elle un contre modèle  de l’esprit  français. Pourtant cette dame est chancelière d’un état que les chinois, les russes et les américains respectent. Elle le sera sans doute encore demain, les Allemands en sont certain. Comme les français qui, selon un sondage récent, le souhaiteraient. Un camouflet pour notre président et sa majorité, qui voulaient  ” lui tordre la main “; et une victoire hautement symbolique pour Angela Merkel. Un coup de grâce aussi à nos élites et à leur mépris envers cette dame pour eux sans qualités. Une dame, petite, boulotte et mal fagotée, mais une dame qui pourrait leur en remontrer sur l’art de bien gouverner un grand pays, son état et son économie… et leur administrer une leçon de grande politique si ce soir elle triomphait… 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite,  je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

Narbonne ! Municipales2020 : Samedi, rue Droite, je me trouvais face au collectif Narbonne XXI…

      C’était Samedi. Après une petite station devant l’admirable vitrine de Brice Sarda, je reprenais ma «course» quotidienne et remontais vivement vers la place du Forum. U[Lire la suite]
Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

Un coup de coeur et quatre coups de gueule…

        19 Octobre. 17h 15, je prends la rue Droite — qui ne l'est pas — au départ de la place de l'Hôtel de Ville  pour attaquer mon grand tour urbain quotidien[Lire la suite]
Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

Municipales2020 ! À Gruissan — et ailleurs ? — Codorniou se jette à l'eau !

      Codorniou rompt enfin un lourd silence qui mettait les électeurs de Gruissan, ses concurrents éventuels et les commentateurs du mundillo politique narbonnais dans un état proc[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

Narbonne ! Municipales2020 : Monsieur Daraud veut épurer notre petite cité !

  Monsieur Daraud veut épurer notre petite ville. Les SDF la salissent, leurs chiens chient et puent. « Il faut les enjamber pour entrer dans les commerces du centre-ville. » Ce sont des « ind[Lire la suite]
L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence.

          « L’ai-je déjà dit ? J’apprends à voir. Oui, je commence. Cela va encore mal. Mais je veux employer mon temps. Je songe par exemple que jamais encore je[Lire la suite]
À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

À quoi bon inventer des histoires, les mots n’y suffiront jamais.

  2. J’allais donc sur une plage de sable fin dont je tairai ici le nom, pour encore tenter de vivre, dans ce moment d’écriture, l’illusoire après midi d’un monde rythmé par des images et de[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio