Contre-Regards

par Michel SANTO

Au travail, Martine!





« Changer le système », c’était dans les années 70. « Changer la vie », c’était dans les années 80. Aujourd’hui, Martine Aubry nous dit, en demandant aux socialistes de se mettre au travail, qu’il faut
« repenser un autre modèle que ce modèle libéral qui s’est cru le maître du monde ». Et qu’en 2012, elle proposera aux français de le changer, lui aussi. La vie, après 1981, ayant continué son cours sans que la gauche la change, si elle revenait au pouvoir en 2012, le modèle économique et social ne changerait évidemment pas plus. Il n’existe pas de modèle alternatif au modèle capitaliste-libéral et le rôle de la gauche et du PS est de le réguler et de lutter contre les inégalités qu’il génère. C’est sa vocation. Affirmer le changer, c’est prendre les électeurs pour des… imbéciles. C’est mentir en toute connaissance de cause, sauf à s’allier avec Besancenot et aller dans le mur. C’est tout autant faire preuve d’autisme, les français, d’après les sondages, considérant que la gauche ne ferait pas mieux que la droite si elle revenait au pouvoir. Ce n’est donc pas avec des discours totalement décalés de ses pratiques que le PS va retrouver un peu de crédibilité. Il est encore temps de se mettre sérieusement au travail, Martine !
Enfin…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :