Contre-Regards

par Michel SANTO

Bac 2016: écrasante supériorité des filles (mention très bien)…

bac-contreregards.jpg


Le sociologue Baptiste Coulmont publie chaque année son “Projet mentions”, qui associe, pour chaque prénom, le taux d’obtention d’une mention “très bien” au bac (général et technologique). Et il constate qu’en 2016 plus d’un quart des candidates prénommées Esther ou Diane ont obtenu une mention «très bien», dix fois plus que les candidats prénommés Steven ou Sofiane.

Ce ne sont évidemment pas les prénoms de ces élèves qui seraient en soi “discriminants”, comme le titre “le Monde” (lien: ici) mais bien plutôt les conditions sociales des parents qui les choisissent. La probabilité de porter un prénom sorti tout droit d’une série américaine ou d’une parentèle “orientale” est  beaucoup plus forte en effet  dans le 93, par exemple, que dans certains quartiers parisiens. Rien de nouveau donc! Par contre, ce qui est à noter, quand l’accent est mis sur les 50 prénoms qui ont obtenu le plus fort taux de mentions très bien, c’est l’écrasante majorité des filles. 48 ! pour un Édouard et un Augustin. Qu’en conclure?  Qu’à conditions sociales supposées supérieures  et égales les garçons seraient “discriminés”, pour reprendre le vocabulaire du même quotidien; que l’investissement des familles se ferait d’abord, contrairement aux choix faits par les générations antérieures, sur les filles; que le sexe dit faible serait le plus fort dans l’acquisition des savoirs? etc… etc…

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oubli !

Scène de la vie narbonnaise (et d'ailleurs aussi) : Une terrasse place de l'Hôtel de Ville… et l'oub

    Denis Carrière : café de la Paix. Capestang (34)    M. est un ami. Il me dit ne pas pouvoir rester assis à la terrasse d’un bistrot plus de 15 minutes ; et s’étonne toujours[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier  "tango" de Monsieur Daraud !

Narbonne ! Municipales2020 : Le dernier "tango" de Monsieur Daraud !

  Narbonne. Hôtel de ville.  Jean François Daraud est la tête de file du Rassemblement National aux élections municipales. Loin du profil moyen des candidats de ce parti, le personnage bro[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de presse …

Scènes de la vie narbonnaise (et d'ailleurs, sans doute) : Humour jaune à la lecture d'un article de

        Humour jaune ! Revue de presse locale – vite faite : un seul "canard" – ; et, stupéfaction à la lecture d'un article consacré à la visite du Haut Commissaire à l'[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : "Toujours plus" de pandores municipaux en haut des affiches électorales …

Narbonne ! Municipales2020 : "Toujours plus" de pandores municipaux en haut des affiches électorales

  L’air du temps est à l’environnement et à la sécurité. Et ma petite ville qui, pourtant, jouit d’un cadre de vie privilégié sans violences urbaines avérées, n’y échappe pas. Conséquemment,[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio