Contre-Regards

par Michel SANTO

Les vignerons de Fitou veulent changer d’air (e) !

imgres-copie-29.jpeg

 

 

En langage sucré on dit des terrains aménagés et réservés aux populations nomades (pardon ! gens du voyage) : aire de grand passage… Aire sent bon les travaux d’antan. A son évocation on croit entendre encore les coups cadencés des fléaux qui battaient la moisson ; le vent emportant sur son passage des nuages de paille… poussières d’or ! Des images d’une joie toute romantique ! Mais pas du goût des vignerons de La Palme et du cru Fitou . Les « Confidences » de notre Alphonse national, ils « s’en tapent » un peu en ce moment. Et sur celle ( d’aire ) que l’on veut faire sur leurs terres ( Midi Libre de ce jour ) ils y voient plutôt des entassements de caravanes parabolées et des « volailles » plumées. Des évangélistes ? oui… mais chez le voisin ! Comme pour les prisons et les décharges publiques. Parce qu’on a des valeurs, n’est ce pas en Narbonnaise ? Un débat pitoyablement « citoyen » qui empoisonne les élus du Grand Narbonne …depuis de nombreuses années ! Tiens, je me souviens avoir entendu des maires « progressistes », quand Moynier présidait l’ Agglo, qui cyniquement proposaient de la créer, sans rire !  en… terres inondables, du côté de Coursan. On taira leur nom, par charité chrétienne ! Les mêmes qui voulaient acheter l’immeuble de la Banque de France pour y faire des logements sociaux. Quand on y pense ! Ils y ont à présent leurs confortables bureaux de vice-présidents ! Allez, laissons les en conscience morale reposer… Bref, Bascou et son Conseil Communautaire, se sont, sur le site de La Palme, enfin arrêtés . Ironie du sort, ce  terrain se trouve derrière une ancienne discothèque « l’ Enjoy » ! Mais qui semble éloignée des itinéraires suivis par nos évangélistes caravaniers. Au fait, leur a-t-on demandé ce qu’ils en pensaient ? Est-on vraiment sur, qu’ils vont, de leur traditionnel « chemin », pacifiquement se détourner ? Ce serait la moindre des choses non, pour éviter que plus d’un million d’euros partent en fumée ? Oui, vraiment pas la joie ce dossier ! Ne parlons même pas de celle des vignerons de Fitou. Ulcérés! A l’image de l’ami Devic, qui invite les élus à voyager. En Bourgogne et Bordelais…

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (5)

  • Avatar

    viet

    |

    Il va sans dire que les “gens du voyage” posent un problème dans nos sociétés où il y a de moins en moins d’espace et où le nomadisme parait désormais impossible.Faut-il p que nos so ciétés
    s’adaptent à tous les modes de vie et croyances? Et si demain nous étions confrontés à d’autres mouvements religieux ou philosophiques dont l’exigence serait de vivre dans des grottes ou de vivre
    dans des cabanes perchées dans les arbres, nos sociétés devraient-elles satisfaire à ces exigenceset dépenser l’argent des contribuables alors que ces mêmes adaptes ne débourseraient pas un sous
    pour satisfaire à leurs exigences? Nous sommes face aux gens du voyage prisonniers dont on ne sait quel sentiment de culppabilité ( vieux complexe judéo chrétien repris par tous les mouvements de
    gauche?)

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    j aimerai connaitre la postion de Monsignore Maire sur cette aire. Où la voit-il vu qu’il est maire de narbonne il doit avoir une idée ?

    quoique M Bascou une idée personnelle ? il est trop timide pour en avoir

    Reply

  • Avatar

    pibouleau

    |

    …et les jaunes VIET on les parque dans les rizières (hi hi hi)

    attention : j ai un pote nègre (de service) donc je suis pas raciste !

    je m’etrangle avec ton grand de riz amigo

    Hasta pronto

    Reply

  • Avatar

    viet

    |

    Justement je ne suis pas pour “parquer” les gens. Ce sont ceux qui préconisent des “aires pour gens du voyage” qui parquent les gens.Je pense qu’il faudrait mieux intégrer de façon sédentaire des
    populations qui d’ailleurs pour certains pays compenseraient la baisse da natalité(Alemagne). Mias il faudrait y mettre les moyens financiers .

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Mais en même temps , il faut bien gérer sur le court et moyen terme une situation qui, sans aires, conduirait les maires à ne plus pouvoir saisir la justice pour faire évacuer des stades et
    autres lieux publics…

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël aussi. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandises, le même fond "musical[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :