Contre-Regards

par Michel SANTO

Big Brother, à Narbonne, protège !

 

 

 

big-brother-vert-L-hXZvTD.jpeg

 

 

Alors dans l’opposition, Jacques Bascou, à présent maire de Narbonne et Président du Grand Narbonne, s’opposait véhémentement à la vidéosurveillance: elle menaçait nos libertés ! La face hideuse du fascisme pointait son nez, et nos villes, en goulags numériques, allaient être transformées (j’exagère à peine !), s’indignaient par voie de tracts nos socialistes narbonnais. Aujourd’hui aux affaires, et confrontés au principe de réalité, notre homme et ses amis, toute bonne conscience gardée, affirment le contraire de ce que jadis ils stigmatisaient : « priorité est donnée à la protection des narbonnais! » Astucieuse variation sémantique qui couvre la surveillance (évidemment punitive !) du manteau de la protection (forcément bienveillante !). Il suffisait, pour installer des caméras, nous surveiller et bonne conscience garder, tout simplement de nom changer ! L’illustration locale du syndrome  du caméléon: au pouvoir, une coalition voit son « code » idéologique opérer une véritable mutation. A Narbonne, comme à l’Elysée ou Matignon…

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • pibouleau

    |

    je ne savais pas que Narbonne est a rebaptiser Chicago sur Robine ?

    pour lutter contre le « sentiment de peur » du vidéo-flicage.

    Coût d’une vidéo SVP ?

    et cout mensuel de la maintenance ?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

L'option préférentielle accordée par les collectivités locales au RCNM est-elle justifiée ?

      Narbonne fut grande, capitale aussi d'une vaste province romaine. Elle ne l'est plus depuis des lustres et ne le sera plus jamais. Ce qui ne l'empêche pas d'honorablement t[Lire la suite]
Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

Laurent Wauquiez nous sort le théorème de Georges Frêche : "Les électeurs sont des cons" !

      Bon ! je ne vais pas en rajouter à la "déferlante" de féroces critiques qui s'abattent sur Laurent Wauquiez depuis sa désormais célèbre conférence donnée dans une "gran[Lire la suite]
Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

Marcher dans une ville, c'est penser… avoir été quelque part, même si on ne sait pas où…

      À La fin des années 1970, Tout va mal dans la vie de Paul Auster. Son mariage se déglingue ; l’argent manque, l'inspiration et la force d’écrire des fictions, aussi. Il[Lire la suite]